Au centre hospitalier de Poissy, le chef des urgences met fin à ses jours

Jacques Cofard

Auteurs et déclarations

25 septembre 2023

Poissy, France— Un nouvel événement dramatique est survenu ce 24 septembre au sein de la communauté médicale hospitalière : « à 20 h 30, le chef de service des urgences du Centre hospitalier intercommunal de Poissy-Saint-Germain-en-Laye et chef du pôle inter établissements de médecine d’urgence,[le Dr Renaud Getti] a été découvert sans vie dans son bureau alors qu’il n’était pas en service et que sa disparition inquiétante avait été signalée à l’hôpital », établit le communiqué de presse du groupement hospitalier (GHT) Yvelines Nord.

Dr Renaud Getti

Et d'ajouter : « Une cellule d'urgence médico-psychologique a immédiatement été déclenchée par le SAMU 78 pour venir en soutien des professionnels en poste. Dans le même temps, la police a été prévenue ; l’enquête est en cours. »

La communication ajoute qu'un message à l'intention du personnel a été diffusé dans la soirée de dimanche par la directrice générale, la présidente de la communauté médicale et le président du conseil de surveillance.

Pas d’autres faits similaires

Joint par Medscape, le GHT Yvelines Nord ajoute qu'il n'a pas eu connaissance d'évènements malheureux similaires dans l'établissement. A priori, pour le moment aucun comité social et économique (CSE), l'instance de représentation du personnel, n'a été convoqué par la direction.

Contacté, le Dr Jean-François Cibien, président d’Action praticien hôpital (APH) et vice-président de Samu Urgences de France (SUdF), un syndicat auquel adhérait le Dr Getti, se dit très peiné « au niveau de Samu urgence de France pour sa famille et son épouse qui est aussi soignante. Il y a un moment de deuil que l'on va respecter, et puis après un moment d'analyse, et peut-être de justice ».

Très peiné au niveau de Samu urgence de France pour sa famille et son épouse qui est aussi soignante. Dr Jean-François Cibien

 

Accident de service ?

Toute proportion gardée, ce suicide ressemble à celui du Pr Barrat, en 2019. Le Pr Barrat avait mis fin à ses jours un dimanche, sur son lieu de travail : le 3 février 2019, le Pr Barrat, responsable de chirurgie bariatrique et métabolique du groupe hospitalier Paris Seine-Saint-Denis de l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP), se donnait la mort en se défenestrant du haut de son bureau au centre hospitalier Avicenne (Saint-Denis).

Le Pr Barrat, l'instar du Dr Renaud Getti, n'était pas en service au moment de sa disparition, même s’il se trouvait sur son lieu de travail. Pour cette raison son établissement employeur n'avait pas voulu reconnaitre son suicide comme un accident de service. Il a fallu attendre une longue procédure judiciaire avant que le tribunal administratif ne qualifie son suicide d'accident de service, le 18 juillet 2023.

Pour le moment, informe la communication du GHT Yvelines, l'heure est au recueillement. « Les psychologues du travail du GHT proposent un soutien psychologique à qui le demande », ajoute le GHT.

Le Dr Cibien ajoute par ailleurs qu'il « y a trois fois plus de suicidants chez les soignants que dans la population courante : il y a une gouvernance qui nous étouffe, et un temps de travail déraisonnable, nous avons du mal à faire en sorte que toutes nos heures de travail soient comptabilisées. Aussi, parfois quand on n'est pas bien, on s'enfonce dans le travail... »

Le président de l'intersyndicale APH fait aussi remarquer qu'au lendemain de l'assassinat de Carène Mezino, poignardée à mort fin mai 2023 à l'hôpital de Reims par un homme atteint de troubles mentaux, le gouvernement avait promis de mettre en place des mesures de prévention des violences à l'hôpital, qui tardent à se concrétiser, maintenant, sur le terrain. Une manière de rappeler que ce suicide ne doit pas rester non suivi d’effets… 

 

 Suivez Medscape en français sur X.

Inscrivez-vous aux newsletters de Medscape : sélectionnez vos choix

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....