Nouveau rappel COVID : seuls 40% des plus de 70 ans l’ont reçu, a déploré le Pr Autran

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

29 décembre 2022

France – Seuls 40 % des plus de 70 ans ont reçu un nouveau rappel de vaccin contre le Covid-19, un taux jugé « très insuffisant », a estimé ce 27 décembre l'immunologiste Brigitte Autran  au micro de RMC[1]. La présidente du Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires (Covars) a incité les Français à se faire vacciner contre le Covid, mais aussi contre la grippe qui sévit dans l’hexagone ces jours-ci.

Entre 135 à 150 morts par jour du Covid

« Avec cette nouvelle campagne de vaccination, on estime qu’environ 40 % des plus de 70 ans a eu un rappel, c’est très insuffisant, on aimerait que ce soit presque 100 %. Je rappelle que c’est recommandé à partir de 60 ans et ouvert à tout le monde », a-t-elle affirmé à RMC. 

Avec « entre 135 à 150 morts par jour du Covid », une maladie « toujours grave, en particulier grave chez les personnes qui n'ont pas été vaccinées (ou) qui n'ont pas eu leur rappel », a-t-elle affirmé lors de l’interview.

Rappelant que la vaccination permet de diminuer la gravité de la maladie, la Pre Autran a indiqué qu'on « arrive maintenant à 4,5 millions de vaccinations depuis le 3 octobre », date de début de la dernière campagne de rappel.

Pour autant, « nous sommes en train de passer le pic » de la nouvelle vague épidémique, a-t-elle reconnu.

La grippe aussi

Mais si la vague actuelle de Covid-19 en France est en train de ralentir en matière de contaminations (- 56,5% en 7 jours au 27/12) et de passages aux urgences (-45,3% en 7 jours au 26/12) selon les autorités sanitaires, en revanche, l’épidémie de grippe est « en train de monter de façon très importante ». Dans son dernier bulletin, Santé Publique France parle de « niveaux d’activité très élevé en médecine de ville et à l’hôpital, particulièrement chez les 15-64 ans » avec une augmentation de 29% de l’incidence en l’espace d’une semaine ».

C’est pourquoi Brigitte Autran a aussi fortement incité les Français les plus à risque à se faire vacciner contre la grippe, soulignant que le vaccin est très efficace car il contient la souche qui est actuellement la plus virulente A(H3N2).

Pronostic

Interrogé à l’antenne par le Dr Arnaud Chiche, médecin anesthésiste-réanimateur et fondateur du collectif de soignants « Santé en danger », sur l’approvisionnement en médicaments suite au rebond de l'épidémie de Covid en Chine. « Cette vague (de Covid en Chine) n’était pas prévue et risque de déséquilibrer de façon importante les stocks de médicaments et d’antibiotiques – bien que les antibiotiques soient peu utilisés contre la Covid », a-t-elle estimé.

Interrogée sur l'hypothèse d'une fin de la pandémie en 2023, l'immunologiste s'est montrée très prudente. « On l’espère tous, mais on sait que la Covid de toute façon va rester, elle reviendra périodiquement. On espère tous qu’elle sera de moins en moins sévère grâce à la vaccination. Mais pour l’instant on n’a pas encore de pronostic très fiable », a-t-elle déclaré sur RMC.

 

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org | Medscape Cardiologie sur Twitter.

Inscrivez-vous aux  newsletters  de Medscape :  sélectionnez vos choix

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....