Cas clinique : vertiges, céphalées et trouble de la vigilance chez une jeune femme

Dr Benjamin Davido

Auteurs et déclarations

22 novembre 2022

Il s’agit d’une encéphalite pour laquelle le premier virus est l’herpès et le seul accessible à un traitement. Compte tenu de la clinique, une ponction lombaire de contrôle devra être réalisée pour exclure formellement ce diagnostic. À noter que dans la cohorte ENCEPHALITICA (n=273), seulement 4% avaient une PCR HSV initialement négative.[6]

En revanche, en cas de négativité de la seconde ponction lombaire et devant la négativité de la PCR VZV, le cas présent nous oriente fortement vers un autre diagnostic, notamment l’encéphalite à tiques (TBE) qui sévit surtout dans la région du Grand Est mais également en Rhône-Alpes avec plusieurs foyers rapportés lors de la consommation de fromages non pasteurisés, notamment de chèvre, dans la région.

Inscrivez-vous aux newsletters de Medscape : sélectionnez vos choix

Suivez Medscape en français sur Twitter, Facebook et Linkedin.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....