Les solutés de remplissage à base d’hydroxyéthylamidon sont retirés du marché

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

30 septembre 2022

France— Suivant l’avis européen, les solutés de remplissage à base d’hydroxyéthylamidon (HEA) ne pourront plus être utilisés en France à partir de lundi 3 octobre 2022, indique l’Ansm dans un communiqué[1].

Les spécialités concernées par ce retrait d’autorisation de mise sur le marché sont Restorvol 6 % et Isovol 6 % solutions pour perfusion, Voluven et Volulyte solutions pour perfusion.

Depuis 2013, leur indication était restreinte au traitement de l'hypovolémie due à des pertes sanguines aiguës lorsque l’utilisation des solutions salines, cristalloïdes seuls, était jugée insuffisante.

Une mesure prise en raison d'un risque accru d'atteinte rénale et de décès dans certaines populations de patients, notamment les patients atteints de sepsis, une infection grave locale qui se généralise à tout l’organisme, les patients insuffisants rénaux, les patients en réanimation, les grands brûlés, etc.

Mais, ce sont, les résultats finaux d'une étude d’utilisation imposée par les autorités européennes en 2018 qui ont sonné le glas des HEA en montrant que les prescriptions continuaient de ne pas respecter systématiquement les contre-indications et les précautions d’emploi.

L’Ansm précise qu’il existe des alternatives aux HEA pour le remplissage vasculaire en situation critique qui présentent un meilleur rapport bénéfice/risque.

 

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org | Medscape Cardiologie sur Twitter.

Inscrivez-vous aux newsletters de Medscape : sélectionnez vos choix

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....