Cas clinique : frissons, myalgies et arthralgies 5 jours après un retour de Floride

Dr Benjamin Davido

Auteurs et déclarations

7 septembre 2022

En pratique, en Floride, zone tropicale par ailleurs, il existe un risque de piqûres de moustiques, dont le vecteur d’arbovirose est le moustique tigre.

Le contact avec les animaux est un élément qu’il faut toujours recueillir lors d’un séjour à l’étranger, car il peut exister, notamment avec les animaux errants, un risque de rage (p.ex. au Maghreb).

Comme en France, un contact Covid positif dans les parcs est possible et on admet que l’incubation de la maladie est volontiers de 3-5 jours, ce qui coïncide, malgré une symptomatologie peu évocatrice de Covid « typique » ici.

La consommation d’aliments insuffisamment cuits est un élément intéressant lors de séjours dans des zones à risque ― même si les États-Unis n’en font pas particulièrement partis ― surtout en présence de diarrhées ou signes neurologiques, comme la ciguatera qui donne des paresthésies après consommation de poissons tropicaux (cas rapportés en Floride en 2013 [1]), ce qui n'est pas le cas dans la situation décrite ici.

Dans les parcs d’attraction aux États Unis, l’eau est potable, ce qui n’est pas toujours le cas dans le reste du monde, notament dans des zones touristiques comme en Asie ou Amérique latine.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....