COVID-19 : multiplication des souches de sous-variants, "vague d'été" et suspicion de fraude aux tests

L’équipe rédactionnelle

Auteurs et déclarations

15 juillet 2022

International— En raison de l'évolution de la pandémie COVID-19, nous vous proposons une sélection d’actualités internationales couvertes par nos équipes éditoriales locales*.

EUROPE

En France, l'épidémie de Covid-19 continue de progresser même si elle semble ralentir, notamment en Ile-de-France. Le 9 juillet, le nombre de nouveaux cas a atteint 122 647, soit 18% de plus qu'il y a une semaine. Le taux d'incidence était de 1344,45/100 000 (+19% en 7 jours). Les hospitalisations conventionnelles quotidiennes étaient de 1 422 le 12 juillet (+30% en 7 jours) et les nouvelles admissions en unités de soins intensifs (USI) de 125 (+29% en 7 jours). Au 3 juillet, les virus BA.2.12.1, BA.4 et BA.5 (avec des mutations en position L452) ont été détectés dans 80 % des échantillons. Alors que les autorités sanitaires continuent d'encourager les personnes de plus de 60 ans et les plus fragiles à recevoir un second rappel de vaccin, l'étude EPI-PHARE, menée de septembre 2021 à janvier 2022, a montré que la première dose de rappel offrait une protection élevée contre les hospitalisations pour Covid-19 chez les plus de 18 ans.

Au niveau politique, le projet de loi sur la santé en cas de pandémie a été adopté le 13 juillet. Il entérine l'expiration de l'état d'urgence sanitaire et du régime de gestion de crise en place à la fin du mois de mai 2021. Toutefois, l'article prévoyant la possibilité, le cas échéant, de rétablir le passeport sanitaire pour les déplacements " extra-hexagonaux ", en provenance ou à destination de pays étrangers, a été supprimé. De même, une disposition permettant un éventuel retour du carnet de santé pour les voyageurs mineurs a été rejetée.

Par ailleurs, le ministère de l'Éducation a dévoilé aux syndicats le protocole sanitaire prévu pour la rentrée scolaire de septembre 2022 avec trois niveaux en fonction de la situation liée au Covid-19. Quel que soit le niveau d'alerte, les activités physiques et sportives extérieures pourront se dérouler normalement. Concernant le port du masque, les élèves et les encadrants seront soumis aux mêmes règles que la population générale dans les espaces publics.

A noter : 34 pharmacies sont accusées par l'Assurance maladie d'avoir détourné 53 millions d'euros dans le cadre d'une fraude aux tests antigéniques contre le Covid-19, a annoncé mercredi 13 juillet l'Assurance maladie à franceinfo. Selon elle, 90% des cas de fraude sont des facturations de tests à l’Assurance Maladie sans que ces tests ne soient réellement livrés au professionnel de santé. Les 10% restant sont des dépistages fictifs.

Le Royaume-Uni a franchi mercredi le "cap tragique" des 200 000 décès dus au coronavirus. Dans le même temps, les données de l'étude ZOE Health Study montrent qu'il y a eu plus de 350 000 cas quotidiens de Covid cette semaine – un nouveau record pour le Royaume-Uni. En raison du nombre élevé de cas de Covid-19 et de la vague de chaleur, les services ambulanciers de tout le pays sont au plus haut niveau d'alerte. Les experts s'attendent à ce que le nombre de cas de coronavirus et d'hospitalisations augmente encore en juillet, grâce aux souches Omicron BA.4 et BA.5.

Au 12 juillet 2022, 93,3 % de la population âgée de 12 ans et plus avait reçu une première dose, et 87,4 % une deuxième dose. Selon le site de déclaration des coronavirus de Gov.uk, 69,6 % des personnes ont reçu une troisième dose ou une dose de rappel. Au total, le Royaume-Uni a signalé que 22 243056 personnes ont été testées positives au Covid-19, au 14 juillet, dont 21 054 108 premières infections et 1 188 948 réinfections. Au cours des 7 derniers jours en Angleterre, 174 961 personnes ont été testées positives, au 8 juillet, soit une augmentation de 24,6 %. Cela équivaut à 309,4 pour 100 000 habitants. En Écosse, le taux sur 7 jours est de 17 812 (325,9 pour 100 000), soit une diminution de 2,8 % par rapport à la semaine précédente. Ni le Pays de Galles ni l'Irlande du Nord n'ont communiqué leurs données.

Le nombre de patients admis à l'hôpital au cours des 7 derniers jours était de 13 744 au Royaume-Uni, au 7 juillet. Le nombre de patients atteints de Covid-19 hospitalisés au Royaume-Uni est de 14 816. Le nombre de décès dans les 28 jours suivant un test positif est de 177 977 au Royaume-Uni, au 20 mai, tandis que le nombre de décès avec Covid-19 sur le certificat de décès est de 412 pour cette semaine, au 1er juillet, et de 200 247 au total.

 

La "vague d'été" Covid-19 cause des problèmes à de nombreux hôpitaux en Allemagne. Dans de nombreux endroits, le personnel hospitalier est absent. Souvent, les employés sont eux-mêmes infectés ou doivent s'occuper de leurs enfants testés positifs. L'Agence de presse allemande a enquêté sur la situation actuelle dans les cliniques. Le résultat : en Bavière, dans le Bade-Wurtemberg et dans certains autres États de la République fédérale, des opérations moins urgentes doivent déjà être différées. 

Dans ce contexte, un débat a lieu actuellement sur le retour de l'arrêt maladie établi par le médecin après consultation téléphonique. Celui-ci n'était possible que jusqu'au 31 mai en raison de la pandémie de Covid-19. En raison du nombre élevé de cas, les représentants des médecins se sont prononcés en faveur de sa réintroduction. 

Le 12 juillet, l'Institut Robert Koch (RKI) a signalé que l'incidence nationale sur sept jours était de 691,8 (semaine précédente : 702,4 ; mois précédent : 331,8). Cependant, l'incidence ne donne pas une image complète de la situation de l'infection. Seuls les tests PCR positifs sont pris en compte dans les statistiques. D'après le tableau de bord de la vaccination au 13 juillet, 76,2 % de la population totale est maintenant immunisée de base.

La Suisse examine à nouveau avec un intérêt accru le décompte hebdomadaire des cas. Au cours de la semaine se terminant le 12 juillet, 55 975 personnes ont été testées nouvellement positives pour le virus, selon l'OFSP. Cela correspond à une incidence de 1 036 cas sur 14 jours. Le nombre d'hospitalisations augmente également à un faible niveau. Le nouveau sous-variant Omicron semble affecter les défenses immunitaires, indique la NZZ

70% de la population suisse a reçu au moins une dose de vaccin (au 13 juillet 2022). Les autorités s'attendent à ce que le nombre de cas augmente à nouveau à l'automne. Elles recommandent donc une deuxième vaccination de rappel pour tous les adultes.

L'OFSP enquête actuellement sur des soupçons de fraude : apparemment, à l’instar de la France, des milliers d'assureurs maladie ont indiqué que des tests Covid-19 ont été facturés alors qu'ils n'ont jamais eu lieu. 

Le nombre de cas est également en hausse en Autriche depuis des semaines. D'après les prévisions (en date du 05/07/2022), l'augmentation des infections signalées, due à la présence de BA.4/BA.5, se poursuit, mais avec moins d'élan que les semaines précédentes. Ceci est dû à un "effet vacances", qui combine les fermetures d'écoles et les absences dues aux vacances. 

En Autriche, 61 personnes sur 100 sont actuellement vaccinées. Dans sa recommandation actualisée, le Groupe national d'experts en immunisation (GNI) recommande la vaccination de rappel pour les personnes âgées de 65 ans et plus et les personnes à risque de tout âge. Les experts n'ont pas formulé de recommandation générale pour la vaccination de rappel pour le moment. Elle pourrait être émise à l'automne.

Le Portugal est le septième pays en termes de décès dus à la Covid-19 dans l'Union européenne (UE) et se classe au 9e rang avec les plus récents cas d'infection au SARS-CoV-2 par million d'habitants au cours des sept derniers jours, selon le site web statistique Notre monde en chiffres. D'après le suivi effectué par le site, les chiffres indiquent une tendance à la baisse du nombre de cas. Au cours de cette période, la moyenne quotidienne de nouveaux cas au Portugal est passée de 1560 cas par million d'habitants à 996 lundi (11 juillet). Le nombre moyen de nouveaux cas quotidiens par million d'habitants dans l'Union européenne a plus que doublé depuis trois semaines et s'élève à 910 et celui des nouveaux décès quotidiens à 0,94.

La semaine dernière, le pays a abandonné toutes les restrictions concernant les voyages. Les touristes n'ont plus besoin de présenter une preuve de vaccination ou de passer un test. Jusqu'alors, le pays exigeait que chacun présente une preuve de vaccination ou un test PCR/antigène négatif.

En Espagne, le Comité de santé publique a approuvé mardi 12 juillet la quatrième dose du vaccin pour les personnes de plus de 60 ans. Les informations, données par le Ministère de la Santé, sur l'évolution de la pandémie sont désormais communiquées les mardis et vendredis. Mardi dernier, l'incidence à 14 jours chez les personnes de plus de 60 ans a atteint 1225 pour 100 000 habitants. Même si l'incidence a augmenté par rapport au dernier rapport, l'augmentation est inférieure à celle du précédent. Les taux d'occupation des hôpitaux continuent d'être stables à faible risque. À ce jour, l'Espagne a signalé 13 032 841 cas confirmés et 108 948 décès depuis le début de la pandémie. Les experts estiment que l'Espagne pourrait avoir atteint le pic de la septième vague. Certains spécialistes réclament la réintroduction de mesures préventives, comme le port du masque.

AMERIQUES

La directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Carissa F. Etienne, a appelé les pays à travailler ensemble pour répondre à la demande croissante de vaccins, de médicaments et d'autres équipements de santé dans la région.

La semaine dernière, environ 1,6 million de cas de Covid-19 (soit une diminution de 0,9% par rapport à la semaine précédente) et 4 800 décès (soit une diminution de 3,5% par rapport à la semaine précédente) ont été signalés dans la région des Amériques.

Les cas ont diminué de 4,5 % en Amérique du Nord. Aux États-Unis, les souches BA.4 et BA.5 sont maintenant les souches de sous-variants prédominantes circulant dans la communauté.

Les cas de Covid-19 ont augmenté de 2 % en Amérique du Sud et de 54,9 % en Amérique centrale. Les cas ont diminué de 5,2 % dans les Caraïbes. Les décès dus au Covid-19 ont augmenté de 14,2% en Amérique du Sud.

Un nombre croissant de pays et territoires d'Amérique latine et des Caraïbes signalent également les sous-lignages BA.4 et BA.5. L'Omicron BA.5 a été détecté dans au moins 22 pays et territoires et devrait devenir prédominant dans toutes les sous-régions au cours des prochaines semaines.

Depuis le 29 juin, l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) a mis en garde contre une augmentation des cas de Covid-19 au Mexique , signalant une augmentation de 66 % au cours de la dernière semaine de juin, avec 84 500 nouveaux cas et 108 500 cas actifs. Au cours des 12 premiers jours de juillet, le Mexique a signalé 267 043 cas de Covid-19 ; les jours 6, 7, 8, 9 et 12, il a signalé plus de 30 000 infections.

Au Brésil, le nombre de décès et de cas reste élevé. Lundi 12, il y a eu 352 décès dus au Covid-19 en 24 heures. Avec cela, la moyenne était de 239 décès en sept jours. À la même date, 65 450 diagnostics de Covid-19 ont été signalés en 24 heures. Cela représente une moyenne glissante sur 7 jours de 56 350 par jour, soit une variation de +1% par rapport à deux semaines.

Les sous-lignes BA.4 et BA.5 sont déjà responsables de 93% des cas de Covid-19 au Brésil. Les données proviennent de l'Institut Todos pela Saúde (ITpS) et sont basées sur l'analyse de 150 000 tests RT-PCR effectués dans cinq états et le district fédéral.

Depuis le début de la pandémie, le Brésil compte 674 166 décès et 33 005 278 cas connus enregistrés de Covid-19, selon les données recueillies par un consortium de véhicules de presse créé pour surveiller la pandémie en raison de l'instabilité des chiffres du gouvernement.

Mercredi (13 juillet), l'agence de réglementation brésilienne s'est réunie pour évaluer la demande d'autorisation pour l'utilisation d'urgence du vaccin CoronaVac (Sinovac) pour les enfants et les adolescents de 3 à 5 ans. Depuis janvier, le vaccin est approuvé pour les enfants et les adolescents âgés de 6 à 17 ans.

ASIE

Les responsables de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont annoncé mercredi 7 juillet qu'ils suivaient de près un nouveau sous-variant d'Omicron, qui devient plus fréquent en Inde. Ce sous-variant, une sous-lignée de BA.2 appelée BA.2.75, a été signalé dans huit pays et n'a pas encore été déclaré comme un variant préoccupant (variant of concern). Ce sous-variant semble présenter des mutations similaires à d'autres souches contagieuses. On ne connaît pas encore son degré de transmissibilité et de gravité, ni sa capacité à échapper à notre immunité.

Les cas de Hong Kong sont en augmentation avec plus de 2 800 cas signalés lundi 11, ainsi que sept décès.

Par conséquent, à partir de vendredi 15, toutes les personnes ayant reçu un ordre d'isolement à domicile recevront des bracelets électroniques pour s'assurer qu'elles restent en quarantaine, indique AP News. Les autorités de Hong Kong envisagent également de mettre en place un système de code sanitaire similaire à celui de la Chine continentale, dans lequel un code rouge restreint complètement les mouvements d'une personne, un code jaune correspond à une restriction partielle, tandis qu'un code vert signifie la liberté de mouvement. Ces couleurs apparaîtraient sur l'application d'exposition aux risques LeaveHomeSafe de Hong Kong.

Shanghai fait face à un risque "relativement élevé" de transmission communautaire du Covid-19, a déclaré Lei Zhenglong, un responsable de la Commission nationale de la santé, le 8 juillet. La ville a rouvert la plupart des cinémas vendredi (8 juillet), s'en tenant à un plan de reprise progressive des activités quotidiennes après la levée, en juin, d'un embargo de deux mois.

À partir de lundi 11, les personnes âgées de plus de 30 ans peuvent recevoir la quatrième dose du vaccin contre le Covid en Australie. Le pays est confronté à une augmentation constante des admissions à l'hôpital , alimentée par les nouveaux sous-variants hautement transmissibles de l'Omicron, BA.4 et BA.5. Grâce à ce changement, plus de 7 millions de personnes vont pouvoir bénéficier d'une deuxième dose de rappel.

AFRIQUE

Les cas de Covid-19 sur le continent africain ont diminué pour la troisième semaine consécutive, selon le dernier rapport hebdomadaire (du 27 juin au 3 juillet) de l'OMS. 16 338 nouveaux cas ont été signalés contre 25 892 la semaine précédente. Les pays qui ont signalé le plus grand nombre de cas sont l'Afrique du Sud (2 739), le Kenya (2 216), l'Éthiopie (1 911), la Mauritanie (824) et Madagascar (372). Le Botswana est le seul pays de la région africaine qui connaît actuellement une résurgence de la pandémie. Le Lesotho est sur le point d'ouvrir ses premières unités de soins intensifs dans les hôpitaux publics, ce qui évitera aux patients atteints du Covid-19 de se rendre en Afrique du Sud pour y recevoir un traitement. En ce qui concerne la vaccination contre le Covid-19, 19,1 % de la population a déjà reçu le régime complet, selon le CDC africain.

 

*Ont collaboré à cet article Aude Lecrubier (Medscape édition française), Claudia Bravo (Medscape en espagnol), Leoleli Schwartz (Medscape en portugais), Vanessa Sibbald (Medscape Royaume-Uni), Maria Baena (Univadis Espagne), Brenda Goodman (Medscape Etats-Unis), rédaction Coliquio (Allemagne), Daniela Ovadia (Univadis Italie).

 

A noter :Ce tour d’horizon donne un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. 

 

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org |Medscape Cardiologie sur Twitter.

Recevez nos newsletters spécialisées.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....