Le candidat-vaccin de rappel COVID-19 de Sanofi induirait une forte réponse immunitaire

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

17 juin 2022

Europe Le laboratoire pharmaceutique Sanofi a annoncé que son candidat-vaccin de rappel contre le Covid-19, développé avec le groupe britannique GlaxoSmithKline, induisait une forte réponse immunitaire contre les variants préoccupants, dont les sous-lignées BA.1 et BA.2 du variant Omicron, qui est désormais dominant dans le monde entier[1]. Son profil de sécurité et de tolérance est « favorable », a également indiqué Sanofi. Ces conclusions proviennent des données de deux essais cliniques de phase 3, VAT02 Cohort 2 et COVIBOOST VAT013.

Réponse immunitaire plus forte qu’avec les vaccins à ARNm actuels

« Le candidat-vaccin de rappel nouvelle génération induit un rappel immunitaire chez des adultes primo-vaccinés par un vaccin à ARN messager », avec une « réponse immunitaire plus forte que celle générée par le vaccin de rappel Comirnaty de Pfizer-BioNTech », a précisé Sanofi dans un communiqué [1]. Des données préliminaires de l'étude de phase 3 VAT02 Cohorte 2 montrent, plus particulièrement, que le vaccin de rappel de nouvelle génération de Sanofi-GSK a généré deux fois plus d'anticorps neutralisants contre Omicron BA.1 et BA.2 que le vaccin de rappel à base de D614 (virus parent original).

Parallèlement, l'étude indépendante COVIBOOST (VAT013) menée par l'Assistance Publique - Hôpitaux de Paris (AP-HP) a démontré qu'après une primovaccination avec deux doses du vaccin Comirnaty de Pfizer-BioNTech, le candidat de rappel de nouvelle génération de Sanofi-GSK a généré une réponse immunitaire plus élevée (mesurée par les titres d'anticorps neutralisants) que le rappel de Pfizer-BioNTech ou le rappel du vaccin de première génération de Sanofi-GSK, qui ciblent tous deux la souche parentale originale D614. La proportion de participants dont les titres d'anticorps neutralisants pour la souche originale D614 du SRAS-CoV-2 ont été multipliés par au moins 10 entre le jour 0 et le jour 15 était les suivants :

  • 76,1 % (IC 95 % 64,5-85,4) pour le rappel Sanofi-GSK de nouvelle génération, vs.

  • 63,2 % (IC 95 % : 51,3-73,9) pour le rappel Pfizer BioNTech D614, et

  • 55,3 % (IC 95 % 43,4-66,7) pour le D614 de Sanofi-GSK (rappel parent candidat de première génération).

« L'ensemble des données concernant ce vaccin de rappel nouvelle génération sera soumis aux autorités réglementaires dans les prochaines semaines, afin de le mettre à disposition dans le courant de l'année », a expliqué le laboratoire français.

Que contient le candidat vaccin de Sanofi ?

Le candidat vaccin à protéine recombinante de Sanofi s’appuie sur la même technologie que celle utilisée pour l’un de ses vaccins contre la grippe saisonnière. Il utilise la protéine spike du virus SARS-CoV-2 comme antigène, celle-ci étant produite par la technologie de l’ADN recombinant. Cette protéine recombinante est alors associée à un adjuvant produit par le laboratoire GSK, également déjà utilisé dans un vaccin contre la grippe.

 

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org | Medscape Cardiologie sur Twitter.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....