Des scientifiques ont développé un test rapide pour identifier les différents variants du COVID

Carolyn Crist

11 mai 2022

Newark, Etats-Unis – Un groupe de scientifiques américains a développé un test de laboratoire qui peut identifier rapidement quel est le variant impliqué chez une personne testée positive au Covid-19, selon un rapport publié récemment dans The Journal of Molecular Diagnostics [1].

L’examen, qui peut identifier tous les variants préoccupant du moment et potentiellement ceux à venir, pourrait aider les autorités sanitaires à surveiller plus facilement la pandémie et aider les médecins à traiter plus efficacement les patients.

« Nous avons été capable de faire un test PCR, exactement comme ceux impliqués dans le dépistage classique du Covid-19, qui détecte non seulement le virus SARS-CoV-2, mais identifie aussi quel variant est présent », a indiqué Ryan Dikdan, le principal auteur de l’étude et doctorant en santé publique (Rutgers University), dans un communiqué.

« C’est important parce que nous pouvons désormais identifier les variants dans chaque échantillon, très rapidement », dit-il.

Les tests utilisent une technique PCR d’amplification d’ADN.

La plupart des tests actuels pour le Covid-19 ne font que détecter la présence du coronavirus et n’identifient pas la souche précise du virus. Jusqu’à présent, les autorités de santé ont eu du mal à traquer les différents variants car les chercheurs devaient se procurer des échantillons et procéder à un processus de séquençage complexe.

Ce nouveau test utilise la technologie dite de « balise moléculaire (molecular beacon) », co-inventée par Sanjay Tyagi, l’un des auteurs de l’article, qui se sert de sondes biochimiques microscopiques si précises qu’elles peuvent distinguer différentes séquences de gènes qui diffèrent seulement par une base chimique. Une fois que les sondes se sont fixées sur la séquence ciblée, elles deviennent fluorescentes et servent de « balises ». Cette information permet aux scientifiques de déterminer la souche virale.

Le test de l’équipe de Rutgers peut détecter 8 mutations différentes de la protéine spike utilisée par le virus pour attaquer les cellules humaines. Les 8 mutations ont été identifiées dans les variants préoccupants actuels et sont celles qui augmentent la transmissibilité du virus et lui permettent d’échapper à l’immunité. Cela signifie que le test sera susceptible, à l’avenir, de détecter de nouveaux variants qui utilisent une combinaison de ces mutations.

Les chercheurs de Rutgers souhaitent partager gratuitement la technologie avec d’autres laboratoires et sociétés produisant des tests de dépistage, de façon à ce que l’information sur les variants puissent être immédiatement disponible.

« Alors que les machines à PCR sont aujourd’hui aussi fréquentes que les machines à café, le typage des souches peut se faire partout sans passer à côté d’un cas », affirme Sanjay Tyagi, professeur de médecine à Rutgers, dans le communiqué.

« Le test permettra de proposer un traitement plus précis en cas de Covid sévère puisqu’un test PCR rapide permettant d’identifier les variants peut désormais être effectué localement en milieu hospitalier. »

 
Le test permettra de proposer un traitement plus précis en cas de Covid sévère puisqu’un test PCR rapide permettant d’identifier les variants peut désormais être effectué localement en milieu hospitalier. Sanjay Tyagi
 

 

L’article a été publié initialement sur Medscape.com sous le titre Scientists Develop Test to Quickly Identify COVID-19 Variants. Traduit par Stéphanie Lavaud.

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org | Medscape Cardiologie sur Twitter.

 

LIENS

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....