Quel est le poids économique de l’infertilité en France ?

Nathalie Barrès

11 mai 2022

Montigny le Bretonneux , France – En France, 1,25% des femmes de 20 à 49 ans seraient traitées pour infertilité chaque année. Combien cela coute-t-il ?

A retenir

Le coût individuel de l’infertilité avec traitement adapté serait d’environ 7 000 euros par femme de 18 à 50 ans concernée par le sujet.

Les auteurs insistent sur l’urgence de promouvoir la prévention de toutes les causes évitables de l’infertilité pour limiter le recours à ces techniques ainsi que les dépenses associées.

Pourquoi est-ce important ?

Jusqu’à présent, les études s’étaient concentrées sur les coûts liés aux techniques d’assistance médicale à la procréation, sans intégrer les traitements de l’infertilité de moindre intensité, ni évaluer la distribution des dépenses dans le temps.

Ces données sont intéressantes pour les politiques publiques. En France, on estime que 9% des femmes en âge de procréer consultent pour troubles de l’infertilité après 12 mois de sexualité non protégée et 12% après 24 mois. Par ailleurs, 1,25% des femmes de 20 à 49 ans seraient traitées pour infertilité chaque année. L’âge serait le premier facteur d’infertilité, mais d’autres facteurs perturbant la fertilité ont été identifiés comme le tabagisme, la consommation d’alcool, l’obésité. Au cours de la dernière décennie, le recours à un traitement de l’infertilité a augmenté de 23,9% chez les femmes de 34 ans et plus.

Méthodologie

L’analyse a porté sur l’ampleur des dépenses liées à la prise en charge de l’infertilité en France et de la distribution de celles-ci dans le temps pour 10 000 femmes âgées de 18 à 50 ans. Pour cela, la base nationale de données médico-administratives individuelles a été utilisée. Les dépenses ont été évaluées sur une période de suivi de 3,5 ans.

Principaux résultats

Sur les 10 459 participantes incluses dans l’étude, 556 avaient un traitement de l’infertilité en 2014 et ont été appariées avec 9 903 cas contrôles. Plus de 60% des cas avaient entre 25 et 35 ans. Au global, 54% des femmes traitées pour infertilité ont donné naissance à un enfant durant la période de suivi. Les dépenses moyennes liées à l’infertilité ont été estimées à 6 996 euros [5.755-8.237], soit un coût total pour 10.000 femmes de 70,0 millions d’euros [57,6-82,4]. 

Les dépenses liées à l’infertilité sont passées de 235 euros avant le traitement à 1 509 euros au premier semestre. Si les dépenses étaient principalement liées aux actes techniques, aux consultations et à la biologie dans le semestre précédant le traitement de l’infertilité, ce dernier emportait la majorité des dépenses dès son initiation.

Les dépenses liées aux traitements de l’infertilité diminuaient avec le temps, représentant 47% de l’ensemble des dépenses au premier semestre et 29% au 6e.

 

Cet article a été initialement publié sur Univadis.fr, membre du réseau Medscape.

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org |Medscape Cardiologie sur Twitter.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....