HTA : l’effet « blouse blanche » est lié à un doublement du risque de décès CV

Rédaction Univadis

28 mars 2022

Europe—Comparativement à la normotension, la présence d’une hypertension « blouse blanche » chez les personnes sans atteinte cardiaque ou rénale infraclinique confère un risque doublé de mort cardiaque, selon une étude italienne publiée dans Hypertension[1].

Pourquoi est-ce important ?

L’hypertension blouse blanche, lorsque la pression artérielle (PA) mesurée en cabinet est élevée alors que la PA à domicile est normale, a toujours été considérée comme bénigne, mais cette opinion est en train de changer.

Pour autant, en l’absence de risque cardiaque ou d’atteinte organique, le traitement de l’hypertension blouse blanche n’est pas recommandé.

Une analyse rétrospective de l’essai PAMELA

L’analyse rétrospective de l’essai  PAMELA a été menée sur un échantillon aléatoire d’adultes à Monza, en Italie (n = 1 423).

Tous ces adultes ont fait l’objet à l’inclusion d’une mesure de la PA, d’une échocardiographie et d’une estimation du débit de filtration glomérulaire (DFGe) en 1991–1993.

Les auteurs ont comparé les résultats chez les personnes présentant une hypertension blouse blanche, une normotension ou une hypertension, et chez les personnes avec ou sans atteinte organique.

L’absence d’atteinte organique a été définie comme l’absence d’hypertrophie ventriculaire gauche (HVG) à l’échocardiographie ainsi qu’un DFGe normal.

Critère d’évaluation : la mortalité d’origine cardiaque, la mortalité toutes causes confondues, l’hypertension incidente et l’atteinte organique incidente.

Doublement de la mortalité cardiovasculaire

La durée de suivi médiane était de 29 ans.

  • Comparaison entre l’hypertension blouse blanche et la normotension, sans atteinte organique : 

    • Mortalité d’origine cardiovasculaire : rapport de risque corrigé (RRc) de 2,0 ; intervalle de confiance (IC) à 95 % : 1,1–3,6 ; P = 0,02.

    • Mortalité toutes causes confondues : RRc de 1,2 ; IC à 95 % : 0,9–1,5 ; P = 0,24.

    • Hypertension confirmée ou masquée incidente : rapport de cotes (RC) de 2,4 ; IC à 95 % : 1,6–3,7 ; P < 0,0001.

    • Atteinte organique incidente : RC de 1,7 ; IC à 95 % : 1,1–2,6 : P = 0,02.

« Cette étude fournit la première preuve que l’hypertension blouse blanche sans atteinte d’organes s'accompagne d'une augmentation notable du risque de mortalité à long terme, de l’apparition d’une hypertension et d'une nouvelle atteinte d’organe, différant ainsi de la normotension », concluent les chercheurs.

.Limites

  • Seuls deux systèmes d’organes ont été évalués pour l’atteinte organique.

  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

 

Cet article a été initialement publié sur Univadis.fr, membre du réseau Medscape.

Suivez Medscape en français sur Twitter.

Suivez theheart.org |Medscape Cardiologie sur Twitter.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....