Quiz express : pathologies de la vésicule biliaire

Dr BS Anand

Auteurs et déclarations

14 février 2022

Le traitement par l'acide ursodésoxycholique peut prévenir la formation de calculs biliaires. C’est en particulier le cas dans le cadre d'une perte de poids rapide provoquée par des régimes très hypocaloriques ou par la chirurgie bariatrique qui sont associés à un risque élevé de calculs biliaires de cholestérol. L'administration d'acide ursodésoxycholique à la dose de 600 mg par jour pendant 16 semaines réduit significativement l'incidence des calculs biliaires chez ces patients.

Il est également prudent de recommander des modifications alimentaires avec une réduction de la consommation de graisses qui peut permettre de diminuer l'incidence des coliques hépatiques. Cependant, il n'a pas été démontré que ce traitement permette une dissolution des calculs.

Le traitement chirurgical des calculs biliaires asymptomatiques sans complication médicale est déconseillé. Le risque de complications post-opératoires est bien plus élevé que celui de coliques hépatiques.

Cependant, la cholécystectomie pour calculs biliaires asymptomatiques peut être indiquée chez les patients :

  • présentant des calculs biliaires de grande taille (> 2 cm de diamètre),

  • dont la vésicule biliaire est non fonctionnelle ou calcifiée aux examens d’imagerie et dont le risque de carcinome de la vésicule biliaire est élevé,

  • présentant des lésions de la moelle épinière ou des neuropathies sensorielles affectant l'abdomen,

  • atteints d'anémie falciforme chez qui la distinction entre une crise vaso-occlusive et une cholécystite peut être difficile.

Une cholécystectomie élective – même en cas de calculs biliaires asymptomatiques – est parfois proposée chez des patients présentant des facteurs de risque de complications de leurs calculs biliaires :

  • cirrhose

  • hypertension portale

  • enfants

  • candidats à une transplantation

  • diabète avec symptômes mineurs

Lorsque les calculs biliaires deviennent symptomatiques, une cholécystectomie est généralement indiquée. La cholécystectomie par laparoscopie est habituellement le traitement de première intention dans les centres expérimentés.

Une sélection minutieuse des patients est nécessaire :

  • petite taille du calcul (< 0,5 à 1 cm)

  • bon fonctionnement de la vésicule biliaire (remplissage et vidange normaux)

  • calcification minime ou nulle

Les traitements médicaux des calculs biliaires, utilisés seuls ou en association, comprennent :

  • le traitement par sels biliaires oraux (acide ursodésoxycholique), en particulier pour les calculs biliaires de cholestérol invisibles à la radiographie chez les patients ayant une fonction biliaire normale.

  • la lithotripsie extracorporelle par ondes de choc, en particulier pour les calculs biliaires de cholestérol non calcifiés chez les patients dont la fonction de la vésicule biliaire est normale.

La prise en charge médicale est plus efficace chez les patients ayant une bonne fonction vésiculaire et présentant de petits calculs (< 1 cm) à forte teneur en cholestérol. Un traitement par des sels biliaires peut être prolongé pendant plus de 6 mois. Il n’est cependant efficace que chez 50% des patients environ.

 

Suivez Medscape en français sur Twitter .

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....