COVID-19 : hausse des cas dans certains pays, levée des restrictions dans d’autres, 13 nouveaux cas parmi le personnel des JO…

L’équipe rédactionnelle

Auteurs et déclarations

28 janvier 2022

International— En raison de l'évolution de la pandémie COVID-19, nous vous proposons chaque semaine une sélection d’actualités internationales couvertes par nos équipes éditoriales locales*.

MONDE

« Les conditions sont réunies pour l’apparition de nouveaux variants du SRAS-CoV-2, et il est dangereux de supposer que la pandémie approche de sa fin », a averti lundi le directeur général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

BA.2, un sous-variant hautement transmissible d'Omicron, a été retrouvé dans au moins 40 pays mercredi 26 janvier, selon la plateforme mondiale de partage de données sur le coronavirus GISAID. Toutefois, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) n'a pas encore qualifié BA.2 de « variant préoccupant ».

AMERIQUES

Cette semaine, il y a eu 8 millions de nouveaux cas de Covid-19 en Amérique (une augmentation de 32% par rapport à la semaine précédente), 18 000 nouveaux décès (une augmentation relative de 37% par rapport à la semaine précédente) et 12 pays et territoires ont déjà atteint l'objectif de l'OMS de 70% de couverture vaccinale. Aussi, Omicron est désormais la souche prédominante du SRAS-CoV-2 dans la région, selon la directrice de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS), Carissa F. Etienne.

En Amérique du Nord, les États-Unis continuent d'enregistrer le plus grand nombre de nouvelles infections, même avec un million de cas de moins que la semaine précédente. La moyenne sur 7 jours des cas quotidiens cette semaine était de 692 400, soit une baisse de 6 % par rapport à la semaine dernière. Les admissions quotidiennes à l'hôpital ont, elles aussi, diminué de 8 %, pour atteindre 19 800.

« Malgré cette baisse, les Américains ne doivent pas perdre de vue la crise de santé publique actuelle alors que les hôpitaux restent submergés de patients Covid-19, dont beaucoup ne sont pas vaccinés », a déclaré mercredi la directrice des CDC, le Dr Rochelle Walensky, lors d'un briefing à la Maison Blanche.

Au Mexique, un total cumulé de 4 730 669 cas et 303 776 décès ont été rapportés. En cette quatrième semaine de l'année, une diminution des nouveaux cas de Covid-19 a été enregistrée. Le sous-secrétaire à la prévention et à la promotion de la santé, le Dr Hugo López-Gatell Ramírez, a assuré lors d'une conférence de presse, qu'une fois passés les taux d'infection élevés liés au variant omicron, la pandémie pourrait prendre fin. La Commission fédérale de protection contre les risques sanitaires (COFEPRIS) a mis en garde contre la commercialisation illégale du médicament molnupiravir, approuvé le 7 janvier 2022 pour un usage d'urgence comme traitement des patients atteints du Covid-19.

En Amérique centrale, le nombre hebdomadaire de décès a augmenté de 107% par rapport à la semaine précédente. En Amérique du Sud, l'Argentine a signalé plus de 797 000 cas. Au Paraguay, le nombre de cas de Covid-19 double presque tous les deux jours, et le nombre d'infections est élevé en Bolivie, au Pérou et en Equateur. Dans les Caraïbes, Haïti et la Martinique continuent de signaler des augmentations significatives du nombre de cas.

Le Brésil a rapporté un nouveau record de cas de Covid-19. Lundi 24 janvier, 90 509 nouvelles infections ont été enregistrées. La moyenne lissée des cas sur sept jours était de 150 236, soit une augmentation de +241% par rapport à il y a deux semaines.

Lundi 24 janvier, 307 décès ont été rapportés, soit une augmentation de 152 % par rapport à il y a deux semaines, un chiffre non-atteint depuis le 31 octobre de l'année dernière (311).

Samedi 22 janvier, un groupe de professeurs et de chercheurs de la Faculté de médecine de l'Université de São Paulo (FMUSP) a lancé une pétition sur les réseaux sociaux contre une note technique du ministère de la Santé contenant des recommandations pour le traitement pharmacologique du Covid-19. Le document, publié la veille par le ministère de la Santé, rejette les normes de traitement validées par les chercheurs et les médecins au profit de traitements non validés. La note évoque des effets positifs de l'hydroxychloroquine et nie que les bénéfices des vaccins soient une certitude. Le secrétaire responsable de la note technique, Hélio Angotti Neto, devrait être appelé à fournir des éclaircissements devant le Sénat. Plus de 68 600 personnes avaient signé le manifeste le 24 janvier. L'Association médicale brésilienne va demander l'annulation du document.

Au 24 janvier, plus de 75,96 % de la population brésilienne (163 187 941 personnes) avait reçu la première dose ; 69,09 % étaient entièrement vaccinés ou avaient reçu une seule dose (148 417 635 personnes). 456 101 personnes avaient reçu le rappel. La population âgée de 5 à 11 ans partiellement vaccinée est de 2,22%.

EUROPE

Alors que le variant Omicron continue de déferler sur la société, près des trois quarts des entreprises belges rapportent un manque de personnel. Un rapport récent de la KU Leuven a montré que les travailleurs ont été infectés par le coronavirus presque deux fois plus souvent que le reste de la population en Belgique. Le pic n'étant pas encore en vue, le gouvernement prévoit de prendre de nouvelles mesures de flexibilité afin de limiter l'impact sur les entreprises belges.

Au Portugal, près d'un million de personnes étaient isolées dimanche 23 janvier soit parce qu'elles étaient infectées par le SRAS-CoV-2 soit parce qu'elles étaient cas-contact. Ce nombre représente plus de 9 % de la population du pays et équivaut à une augmentation de 60 % par rapport à la semaine précédente.

À la même date, le pays a enregistré 45 569 nouveaux cas de Covid-19. C'est la première fois en quatre jours que les nouvelles infections sont passées sous la barre des 50 000.

Selon le moniteur Our world in data, le Portugal est actuellement le quatrième pays de l'Union européenne qui compte le plus de nouveaux cas et le cinquième dans le monde.

L'indice de transmissibilité actuel, le R(t), est de 1,15 (national et continental). Le 24 janvier, le taux d'incidence national a atteint 5322,6 cas d'infection par le SRAS-CoV-2 pour 100 000 habitants et 5262,8 cas/100 000 habitants sur le continent.

En France, alors que les experts pensaient le pic épidémique atteint, l'ascension des cas continue. Jeudi 27 janvier 2022, près de 400 00 nouveaux cas ont été déclarés, 30 982 personnes étaient hospitalisées (+3095 en 24h), 3694 étaient en réanimatoin (+316 en 24h) et 273 sont décédées avec le Covid-19. On soupçonne qu'Omicron représenterait désormais 97,6% des cas positifs (principalement le sous-variant BA.1 et seulement quelques BA.2 : 6/1000). La Réunion est le département le plus touché avec 5 480 cas positifs pour 100 000 habitants. Dans ce contexte tendu, la Haute Autorité de Santé a publié 5 fiches pratiques pour repréciser la prise en charge des premiers soins chez les patients atteints de Covid-19 ou suspects de Covid-19.

Parmi les hypothèses avancées pour expliquer la reprise de l'épidémie : la rentrée scolaire figure en tête de liste. Au 26 janvier, 4% des écoles étaient fermées en raison du Covid-19, alors même que le nouveau protocole n'impose plus la fermeture de classe à partir de 3 cas positifs. Face à cette situation, le gouvernement et l'Académie de médecine encouragent les parents à faire vacciner leurs enfants. Les adolescents de 12 à 17 ans sont également encouragés à recevoir leur dose de rappel (6 mois après la dernière injection).

En Espagne, la sixième vague semble poursuivre sa tendance à la baisse. Mardi 25, l'incidence à 14 jours a chuté de 114 points pour atteindre 3 267 cas pour 100 000 habitants, soit la plus forte baisse en un jour de l'épidémie. Mercredi 26 janvier, le gouvernement et les autorités régionales ont discuté de mesures d’assouplissement des restrictions concernant les événements sportifs, la période d'isolement et de quarantaine et l'utilité et l'obligation du passeport Covid pour accéder à certains lieux.

13 059 médecins vont passer l'examen MIR ce samedi (janvier 29) pour choisir une spécialité sans avoir à présenter le passeport vaccinal. Le ministère de la santé n'offre aucune alternative aux candidats qui ont été testés positifs au Covid-19 et qui ne peuvent donc pas se présenter à l'examen MIR 2022.

Au Royaume-Uni, la fin des restrictions est entrée en vigueur le 27 janvier, ce qui signifie que le port du masque ne sera plus obligatoire et qu'il n'y aura plus de restrictions sur les sorties et les activités sociales ou le travail en présentiel. Bien que les chiffres montrent que le nombre de cas d'Omicron diminue, il y a toujours un grand nombre d'infections par jour, soit 101 603 cas positifs au Royaume-Uni, le 27 janvier. Bien que ce chiffre soit en baisse de 3,2 % par rapport à la semaine dernière, il est clair que la vague Omicron n'est pas terminée. Or, la pénurie de personnel soignant reste un problème dans tout le Royaume-Uni.

Indicateur positif, les admissions à l'hôpital sont en baisse de 14,5 % par rapport à la semaine précédente, (1613 au 21 janvier). 439 décès ont été signalés dans les 28 jours suivant un test positif au 25 janvier, soit un total de 1844 décès sur 7 jours : une baisse de 3,2 % par rapport à la semaine précédente. A noter que 1 335 199 tests de dépistage du virus ont été effectués le 24 janvier, soit une baisse de 3,6 % par rapport à la semaine précédente.

Au Royaume-Uni, au 24 janvier, 90,9 % de la population âgée de 12 ans et plus a reçu une dose du vaccin Covid, 83,9 % a reçu deux doses et 64,3 % a également reçu une dose de rappel.

Le Parlement allemand a débattu mercredi 26 janvier de l'introduction de l’obligation de la vaccination contre le Covid. Selon l'Institut Robert Koch (RKI), les non-vaccinés concerneraient environ 15 % des 69,4 millions d'adultes que compte le pays. À l'heure actuelle, au moins 42,2 millions de personnes, soit 50,8 % de l'ensemble de la population, ont fait leur rappel.

Le nombre de cas de Covid-19 officiellement déclarés dans le cadre de l'épidémie d'Omicron augmente. Pour la première fois, les autorités sanitaires ont signalé à l'Institut Robert Koch plus de 150 000 nouvelles infections en une journée. Selon les données du RKI (26 janvier), l'incidence sur sept jours a dépassé le seuil de 900 - avec une forte tendance à la hausse. Aussi, les experts estiment que le nombre de cas non-enregistrés est élevé et en augmentation, en partie parce que les capacités de dépistage ont atteint leur limite dans de nombreux endroits.

Le nombre de personnes décédées avec le Covid-19 a continué à diminuer. 166 décès ont été enregistrés en Allemagne en 24 heures versus 239 il y a une semaine.

En Autriche, après plus de deux mois, le confinement des personnes non-vaccinées prendra officiellement fin lundi 31 janvier. Un groupe d'experts mis en place par le gouvernement a estimé que cette mesure n'était plus utile. Malgré le nombre élevé d'infections, il n'y a pas de menace de surcharge des unités de soins intensifs dans les hôpitaux, a déclaré le chancelier Karl Nehammer (ÖVP). Le nombre de nouvelles infections en 24 heures a atteint un niveau record de plus de 30 000 cas, selon le ministre de la santé Wolfgang Mückstein (Verts). En Autriche, l'incidence sur sept jours est de plus de 2 000 cas pour 100 000 habitants.

En Suisse, l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) a signalé 36 658 cas et 12 décès le 25 janvier. Depuis lundi 24 janvier, 121 personnes ont été hospitalisées. Urs Karrer, vice-président de la Corona Scientific Task Force, s’est montré optimiste sur les hospitalisations. Depuis novembre, le risque d'hospitalisation a diminué d'environ 2 % à 0,3 % en raison l'immunisation de base de la population suisse, selon l’expert.

Le Danemark a annoncé la levée totale de ses restrictions intérieures à compter du 1er février.

Au Pays-Bas, où un confinement avait été instauré avant Noël, depuis mercredi 26 janvier, les cafés, bars et restaurants peuvent à nouveau ouvrir jusqu'à 22 heures avec une capacité d'accueil réduite. Le pass sanitaire reste obligatoire à l'entrée. Les cinémas, théâtres et musées peuvent aussi rouvrir, mais les boîtes de nuit restent fermées. Les rassemblements en intérieur avec un maximum de 1 250 personnes sont désormais possibles. Enfin, les classes ne sont plus systématiquement fermées en cas de contaminations.

AFRIQUE, MOYEN ORIENT

Selon l'Organisation mondiale de la santé en Afrique, le nombre hebdomadaire de cas de Covid-19 a diminué, tout comme les décès. Les nouveaux cas signalés ont diminué de 20% la semaine dernière, tandis que les décès ont baissé de 8%. Seule l'Afrique du Nord a signalé une augmentation des cas avec un pic de +55%. Cette quatrième vague, principalement due à l'omicron, a entraîné le taux de létalité moyen cumulé le plus bas d'Afrique, soit 0,68%, alors que lors des trois vagues précédentes, le taux de létalité était supérieur à 2,4%.

En ce qui concerne la vaccination, seulement 15,45% de la population a reçu au moins une dose du vaccin, 10,41% le calendrier complet et 0,50% a reçu la dose de rappel. Parsyl, fournisseur de solutions de surveillance intelligente des vaccins sur les marchés émergents, a annoncé lundi 24 janvier qu'il s'associait aux Centres africains de contrôle et de prévention des maladies (Africa CDC) pour mettre à la disposition des États membres de l'Union africaine 10 000 dispositifs de surveillance des vaccins afin de soutenir la distribution du vaccin Covid-19 sur le continent.

Un groupe d'experts en Israël a conseillé au gouvernement d'offrir une quatrième dose du vaccin Covid-19 à toutes les personnes âgées de 18 ans et plus. Les personnes de plus de 60 ans et les personnes à haut risque se voient déjà offrir la deuxième dose de rappel.

ASIE, OCEANIE

Le 24 janvier, l'Australie a enregistré un nouveau record de 82 décès liés au Covid-19 en une journée. Cependant, les nouveaux cas dans le pays sont en baisse et les hospitalisations se sont stabilisées.

Le 26 janvier, un navire australien a accosté dans les îles Tonga, touchées par une irruption volcanique, pour y apporter une aide humanitaire. Malgré une épidémie de Covid-19 à bord du navire, la livraison devrait se faire sans contact afin de protéger les insulaires. Les îles Tonga sont jusqu'à présent exemptes de virus.

À partir du 23 janvier, la Nouvelle-Zélande a imposé de nouvelles restrictions pour freiner la propagation d'Omicron, notamment des règles plus strictes concernant les masques et la limitation des rassemblements dans les lieux publics.

Le 26 janvier, la Corée du Sud a signalé 13 012 cas de Covid-19, soit le nombre quotidien le plus élevé jamais enregistré. Les responsables s'attendent à ce que le nombre de nouveaux cas quotidiens atteigne 20 000 à 30 000 dans les semaines à venir.

En Chine, le comité d'organisation des Jeux olympiques d'hiver de Pékin 2022 a signalé le 25 janvier 13 nouveaux cas parmi le personnel des jeux. Bien qu'aucun d'entre eux ne soit un athlète ou un officiel de l'équipe, 4 cas se trouvaient déjà dans la bulle restreinte. Les autres étaient de nouveaux arrivants à l'aéroport. Le 24 janvier, le confinement qui durait depuis un mois dans la ville de Xi'an, dans le nord du pays, a été levé.

 

*Ont collaboré à cet article Aude Lecrubier (Medscape édition française), Claudia Bravo (Medscape en espagnol), Leoleli Schwartz (Medscape en portugais), Tim Locke (Medscape Royaume-Uni), Maria Baena (Univadis Espagne), Brenda Goodman (Medscape Etats-Unis), rédaction Coliquio (Allemagne), Daniela Ovadia (Univadis Italie), Pavankumar Kamat (Univadis pour l’Asie).

A noter :Ce tour d’horizon donne un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....