Cas clinique : arrêt cardio-respiratoire chez un homme intoxiqué

Dr Guillaume Davido

Auteurs et déclarations

4 février 2022

Présentation

Vous recevez aux urgences un homme de 35 ans retrouvé par les pompiers en arrêt cardio-respiratoire (ACR). Le patient présentait un score de Glasgow à 6 et un myosis bilatéral symétrique. Dans ce contexte, une titration de naloxone a été faite jusqu’à 4 mg permettant le réveil du patient et son transfert au service d’accueil des urgences pour surveillance. L’interrogatoire reste encore difficile, le patient étant agité et insultant, et demandant sa sortie contre avis médical. L'examen cutané retrouve des traces d'injection sur les avant-bras.

Sa compagne explique qu’elle l’a retrouvé étendu inanimé sur son lit alors qu’elle devait lui rendre visite. Les seuls antécédents médicaux qu’elle indique sont une dépendance à l’alcool, actuellement sevrée et un terrain « anxio-dépressif » pour lequel il avait été traité avec succès.

Le patient est apyrétique, l’examen clinique est normal en dehors d’une bradypnée à 6 bpm. L’ECG est sans anomalie.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....