COVID-19 : flambée des cas Omicron, pénurie de tests, masques FFP2 obligatoires dans certains pays

L’équipe rédactionnelle

Auteurs et déclarations

7 janvier 2022

International—En raison de l'évolution de la pandémie COVID-19, nous vous proposons chaque semaine une sélection d’actualités internationales couvertes par nos équipes éditoriales locales*.

EUROPE

261 500 personnes ont été testées positives au SRAS-CoV-2 en France jeudi 6 janvier versus un peu plus de 200 000 une semaine avant (incidence 2000/100 000).

Le nombre d’hospitalisations augmente également avec 21 169 patients hospitalisés jeudi, soit 2 484 nouvelles admissions en 24 heures. Au 6 janvier, 3 759 patients étaient accueillis en soins critiques (+ 410 admissions en 24 heures) et 206 patients sont décédés dans les hôpitaux.

Face à l’explosion des cas de Covid-19 en France et pour ne pas paralyser le système, les autorités ont décidé d'autoriser les soignants asymptomatiques ou pauci-symptomatiques à se rendre à leur poste de travail. Aussi, les conditions d’isolement pour les cas-contacts et cas-positifs-vaccinés en population générale ont été assouplies. Enfin, les conditions de vaccination ont été revues pour accélérer la campagne et les protocoles de tests ont été allégés notamment dans les écoles.

Le projet de loi sur le remplacement du pass sanitaire par un pass vaccinal a été adopté par l’Assemblée nationale cette semaine. Il sera prochainement examiné par le Sénat. La détention d'un faux pass doit être désormais réprimée de cinq ans d'emprisonnement et 75 000 euros d'amende. Présenter un pass appartenant à autrui ou transmettre à autrui un pass en vue de son utilisation frauduleuse sera puni d'une amende forfaitaire de 1 000 euros, contre 135 euros aujourd'hui. Les députés ont adopté un amendement gouvernemental sur le "repentir" : les personnes détenant des faux pass n'auront pas de sanction si elles se font injecter une première dose de vaccin dans les 30 jours suivant la commission de l'infraction.

Alors que dans le département des Bouches-du-Rhône et la région Paca, la proportion de vaccinés est la plus faible du pays, 500 médecins de l’Assistance publique – hôpitaux de Marseille ont lancé un appel à la population : « Vaccinez-vous ! ». Dans les Bouches-du-Rhône, la dernière semaine de décembre, les décès hospitaliers pour Covid ont été 30 % supérieurs à la moyenne nationale.

Témoignant d'une forte tension, le directeur du CHU de Guadeloupe a été frappé et les vêtements de son adjoint arrachés par des militants anti-obligation vaccinale lors de leur exfiltration par la police après avoir été séquestrés durant plusieurs heures dans leurs bureaux. Mercredi, l’état d’urgence sanitaire a été décrété en Guadeloupe, Guyane, Mayotte, Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Après une courte période de baisse, le nombre de nouveaux cas de coronavirus continue d'augmenter à un rythme rapide en Belgique (+69%) en raison du variant Omicron. La Belgique pourrait rencontrer des problèmes avec les règles de quarantaine actuelles.

Les ministres de la santé vont décider de ne plus exiger de test PCR après un contact à haut risque et de ne rendre la quarantaine nécessaire que pour les personnes cas contact n'ayant pas été vaccinées depuis plus de cinq mois (soit leur deuxième dose, soit leur rappel).

En Allemagne, le nombre de cas confirmés et probables d' Omicron signalés au Robert Koch-Institute (RKI) a presque triplé en une semaine. En chiffres absolus, le 4 janvier, il y avait 35 529 cas pouvant être attribués au nouveau variant versus 10 443 cas il y a une semaine.

Le RKI a de nouveau signalé une augmentation de l'incidence nationale sur sept jours : mercredi matin (05 janvier), on comptait 259 nouvelles infections pour 100 000 personnes par semaine. Ce chiffre augmente de jour en jour depuis la fin du mois de décembre, bien que le RKI continue de supposer que les nouvelles infections sont sous-déclarées en raison de la diminution du nombre de tests et de transmission des résultats lors des vacances. À titre de comparaison, le chiffre de la veille était de 239,9, et celui de la semaine précédente de 205,5/100 000 (mois précédent : 439,2).

En Allemagne aussi des discussions sont en cours sur l’éventualité de raccourcir les périodes de quarantaine .

En Suisse aussi, le nombre de cas augmente en raison du variant Omicron. Mardi (04 janvier), l'OFSP a signalé 20 742 nouvelles infections en un jour, 109 personnes ont été hospitalisées et 15 personnes sont décédées en lien avec une infection par le SRAS-CoV-2 sur 24 heures.

Les Chemins de fer fédéraux suisses (CFF) n'excluent plus l'annulation de trains en raison du taux d'infection élevé. En raison de la quarantaine ou du Covid-19 lui-même, de nombreux conducteurs sont absents, ont déclaré les CFF à la Radio et Télévision Suisse (SRF).

En Italie, l'incidence des infections a plus que triplé en deux semaines seulement, passant de 240 cas pour 100 000 habitants du 6 au 12 décembre à 783 pour 100 000 habitants du 20 au 26 décembre. Cette croissance va de pair avec la diffusion du variant omicron. Dans les grandes villes du nord de l'Italie, comme Milan, de longues files d'attente sont observées devant les centres de dépistage et les pharmacies, afin d'obtenir un test pour entrer ou sortir de la quarantaine.

Le taux d'occupation des lits en médecine et en soins intensifs est également en constante augmentation, avec une moyenne de 15,4% et 12,4% respectivement, avec plus de 10 000 patients Covid-19 hospitalisés, dont un millier en soins intensifs. Cette semaine, 14 régions sur 21 sont en zone jaune, où le port du masque est obligatoire également à l'extérieur. Environ 10% de la population de plus de 12 ans qui n'est pas vaccinée n'a plus accès aux bars, restaurants et cinémas depuis le 5 janvier, et la vaccination est désormais obligatoire pour les enseignants et les professeurs d'université.

Près de 86 % de la population de plus de 12 ans a terminé le cycle de vaccination, tandis que près de 20 millions d'Italiens (63 % de ceux qui ont le droit) ont déjà reçu la dose supplémentaire ou le rappel.

Les personnes entièrement vaccinées (ainsi que celles qui ont été vaccinées ou qui ont guéri moins de 120 jours auparavant), à condition qu'elles soient asymptomatiques, ne doivent pas être mises en quarantaine lorsqu’elles sont cas contact. En remplacement l'autosurveillance a été instaurée et les masques FFP2 rendus obligatoires.

Les tests ne sont préconisés qu'en cas de symptômes. Cette décision a fait l'objet d'un vif débat parmi les experts car elle est interprétée comme une décision d'abandonner la stratégie de limitation de la propagation du virus.

Au Portugal, entre le 20 décembre 2021 et le 3 janvier 2022, 178 569 nouveaux cas de Covid-19 ont été diagnostiqués. L'année précédente, 55 467 nouveaux cas avaient été enregistrés au cours de la même période. L'augmentation est de plus de 220 %.

En revanche, par rapport à l'année dernière, il y a moins d’hospitalisations :

  • Du 20 décembre 2020 au 3 janvier 2021, le nombre moyen de personnes hospitalisées était de 2 925,2. Le nombre moyen d'admissions en soins critiques était de 497,5.

  • Du 20 décembre 2021 au 3 janvier 2022, le nombre moyen d'admissions en hospitalisation était de 959 et le nombre moyen de personnes en soins intensifs était de 149,2.

La baisse de la courbe des décès attribués au Covid-19 est encore plus prononcée. Entre le 20 décembre 2021 et le 3 janvier de cette année, la moyenne des décès quotidiens a été de 14,8, soit 79,2% de moins que la moyenne de 71,4 décès quotidiens au cours de la même période de l'année précédente.

Le retour en classe est prévu pour le lundi 10 janvier. Le gouvernement mise sur le renforcement de la vaccination contre le Covid-19 pour la réouverture des écoles. Du 6 au 9 janvier, les centres de vaccination sont ouverts pour vacciner exclusivement les enfants et les enseignants. Le gouvernement appelle les élèves à se faire vacciner en masse. A ce jour, 30% des enfants ont reçu la première dose du vaccin Covid-19.

En Espagne, le ministère de la santé a indiqué que 88,6 % des personnes âgées de plus de 60 ans ont déjà reçu une dose de rappel. Parallèlement, 31,5% des enfants âgés de 5 à 11 an ont déjà reçu la première dose du vaccin Covid-19.

Mercredi 5 janvier, 137 180 nouveaux cas de Covid-19 et 148 décès ont été signalés. L'incidence cumulée pour les 14 derniers jours est de 2 574 cas pour 100 000 habitants.

La Cour supérieure de justice de Catalogne a autorisé la prolongation de 14 jours du couvre-feu (entre 1 heure et 6 heures du matin) et l'interdiction des réunions de plus de 10 personnes.

AMERIQUES

Les États-Unis ont signalé lundi un record de 1,08 million d'infections. La moyenne sur sept jours des infections signalées quotidiennement est de 480 273, selon l'Université Johns Hopkins. Ce niveau est presque le double du pic atteint au plus fort de la flambée des cas de l'hiver dernier. Face à la forte progression de l'épidémie, des pénuries de tests sont signalées.

La FDA et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), se sont prononcés en faveur du rappel vaccinal Pfizer-BioNTech Covid-19 chez les jeunes de 12 à 17 ans aux États-Unis au moins 5 mois après une primo-vaccination.

Au Canada, le nombre d’infections grimpe en flèche en raison de la dissémination du variant Omicron. 36 250 nouveaux cas ont été rapportés le 4 janvier versus 25 000 recensés en moyenne quotidiennement au cours de la semaine du 23 au 29 décembre. 

« En seulement une semaine le nombre de cas Covid dans les hôpitaux a doublé » tandis que « le nombre d'employés absents a plus que doublé », a indiqué le Premier ministre du Québec François Legault le 30 décembre. Le Québec a donc annoncé le retour du couvre-feu de 22h à 5h du matin dans l'ensemble de la province à partir du 31 décembre. Les contrevenants risquent une amende allant de 1000 à 6000 dollars (4100 euros). Les salles des restaurants ont également été fermées et la rentrée scolaire dans les écoles et universités repoussée au 17 janvier. Des mesures pour tenter de contenir l’épidémie ont aussi été prises dans les autres provinces du pays.

Le 5 janvier, le Mexique a enregistré le nombre le plus élevé de cas confirmés de Covid-19 en cinq mois : 20 626 cas et 94 décès signalés au cours des dernières 24 heures.

Le ministère argentin de la santé a confirmé 91 159 cas de Covid-19 et 52 décès au cours des dernières 24 heures. Le 1er janvier, l'utilisation du laissez-passer sanitaire est entrée en vigueur qui certifie le calendrier complet de vaccination et permet d’assister aux activités à risque comme les grandes manifestations.

Le gouvernement cubain va exiger de tous les touristes un test PCR négatif (maximum 72 heures avant) et un certificat de vaccination. Le nombre de nouveaux cas a augmenté (967 enregistrés le mardi 5 janvier) mais le nombre de décès est resté stable. Quatre-vingt-douze pour cent de la population a reçu un vaccin Covid-19 (85 % sont complètement vaccinés) et le gouvernement a annoncé qu'il allait lancer une campagne de rappel.

Au Brésil, le ministère de la Santé a tenu mardi (4) une audience publique pour discuter de la vaccination contre le Covid-19 des enfants âgés de cinq à onze ans. La vaccination de ce groupe a déjà été recommandée par l'Agence brésilienne de réglementation de la santé (Anvisa) le 16 décembre, mais n'a pas encore été autorisée par le ministère de la Santé, ni incluse officiellement dans le Programme national de vaccination (PNI).

Lundi (3), le ministre de la santé, Marcelo Queiroga, a déclaré aux journalistes que l'auditoire entendrait des experts "de différents courants" afin de pouvoir se prononcer sur la vaccination.

La perspective est que la vaccination des enfants âgés de cinq à onze ans commence la deuxième quinzaine du mois de janvier.

Le 4 janvier, la moyenne était de 8 386 nouveaux cas par jour, ce qui représente une augmentation de 153 % en deux semaines, attribuée à la circulation du variant Omicron. La moyenne des décès a, en revanche, chuté de 23 % en 14 jours.

Des cas d'infection simultanée par le SRAS-CoV-2 et le virus de la grippe ont été confirmés dans les États de São Paulo, Rio de Janeiro et Ceará. Ces deux virus sont hautement transmissibles et circulent en même temps.

Après l'apparition de clusters de covid-19 sur les navires, les organisateurs de croisières au Brésil ont suspendu leurs activités jusqu'au 21 janvier.

AFRIQUE-MOYEN ORIENT

Le gouvernement sud-africain a annoncé à la fin de décembre avoir dépassé le pic de la vague Omicron, avec une augmentation seulement « marginale » des décès et pas de changement alarmant en termes d’hospitalisations. Les voyageurs qui arrivent en France en provenance d’Afrique du Sud et disposant d’un schéma vaccinal complet ne sont plus soumis à une quarantaine de dix jours, selon un décret publié jeudi 6 janvier. Officiellement pays le plus touché par la pandémie en Afrique, l’Afrique du Sud a comptabilisé 3,5 millions de cas, sur une population de 59 millions d’habitants, et plus de 91 000 morts.

La troisième vague de transmission communautaire liée au variant Omicron, a débuté il y a deux semaines au Maroc . Cette vague va durer probablement onze semaines, avec un pic durant la semaine du 17 au 23 janvier 2022, a estimé le coordonnateur du Centre national des opérations d’urgence de santé publique, Mouad Mrabet.  

La Côte d’Ivoire a détecté 78 premiers cas positifs du variant Omicron, a informé la directrice de l’Institut Pasteur de Côte d’Ivoire, Pr Mireille Dosso. « A partir du 15 décembre 2021, on s’est aperçu qu’il y a une émergence de variant Omicron. Sur 134 échantillons testés, on a eu 78 échantillons positifs au variant Omicron »,a-t-elle expliqué.

Le nouveau variant du Covid-19, Omicron a été détecté en Guinée, ont annoncé, mercredi 29 décembre les autorités sanitaires guinéennes.

Plusieurs pays du Golfe  signalent une augmentation des cas de Covid-19, le nombre d'infections quotidiennes atteignant plus de 2 500 en Arabie Saoudite et franchissant la barre des 1 000 au Qatar et au Koweït.

Israël a annoncé l'administration d'une quatrième dose du vaccin Covid-19 aux professionnels de santé et aux personnes âgées de 60 ans et plus. Les résultats préliminaires d'une étude israélienne montrent qu'une quatrième dose peut multiplier par 5 le taux d'anticorps.

ASIE OCEANIE

La Chine a placé la ville de Yuzhou, dans la province du Henan, en confinement, suite à la découverte de 3 cas asymptomatiques de Covid-19. Les habitants ont reçu l'ordre de rester à l'intérieur de leurs domiciles et de ne pas quitter la ville.

Le 5 janvier, Hong Kong a annoncé l'interdiction des vols entrants en provenance de 8 pays, dont l'Australie, le Canada, la France, l'Inde, le Pakistan, les Philippines, le Royaume-Uni et les États-Unis.

Le Japon envisage de mettre en place un quasi-état d' urgence dans la préfecture d'Okinawa en réponse à l'augmentation des cas de Covid-19. Le 4 janvier, le nombre d'infections quotidiennes dans le pays a franchi la barre des 1000.

L'Inde a signalé une forte augmentation des cas quotidiens de Covid-19, indiquant le début de la troisième vague dans le pays. 58 097 nouveaux cas ont été signalés le 5 janvier. Le 3 janvier, l'Inde a étendu son programme de vaccination Covid-19 aux adolescents âgés de 15 à 18 ans. Environ 4 millions d'adolescents ont été vaccinés le premier jour.

Le 4 janvier, l'Australie a signalé 47 799 nouvelles infections au Covid-19. Face à cette recrudescence, le pays est confronté à une pénurie de tests antigéniques.

 

*Ont collaboré à cet article Aude Lecrubier (Medscape édition française), Claudia Bravo (Medscape en espagnol), Leoleli Schwartz (Medscape en portugais), Tim Locke (Medscape Royaume-Uni), Maria Baena (Univadis Espagne), Brenda Goodman (Medscape Etats-Unis), rédaction Coliquio (Allemagne), Daniela Ovadia (Univadis Italie), Pavankumar Kamat (Univadis pour l’Asie).

A noter :Ce tour d’horizon donne un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....