Écoles, vaccination des enfants fragiles, discothèques : les annonces du gouvernement

Anne-Gaëlle Moulun

7 décembre 2021

Paris, France – En pleine 5e vague, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont fait un point le 6 décembre sur les nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie. Au programme : protocole sanitaire rehaussé au niveau 3 dans les écoles, vaccination des enfants fragiles dès le 15 décembre, encouragement du télétravail et fermeture des discothèques. Le Dr Benjamin Davido, infectiologue à l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches, commente ces nouvelles mesures.

Bouclier vaccinal

« Le virus circule très vite. Nous avons près de 50 000 cas quotidiens ces derniers jours, ce qui correspond à des niveaux supérieurs à ce que nous avions connu lors des précédentes vagues », a indiqué Jean Castex en préambule. « Nos hôpitaux commencent à monter en pression alors que les équipes sont fatiguées de 2 ans de lutte contre le Covid », a ajouté le Premier ministre.

Saluant la vaccination massive des Français, il a précisé que « sans cette vaccination, nos hôpitaux seraient déjà à des niveaux de saturation équivalents à la première vague et des mesures de confinement auraient déjà dû être prises ». Il a invité la population à continuer à se faire vacciner pour « conserver notre bouclier vaccinal, l’amplifier et le renforcer ». « Nous savons que si le vaccin protège contre les formes graves, il perd en efficacité avec le temps. Passé 5 à 6 mois, le risque d’être hospitalisé se remet à progresser ». Ainsi, il encourage le rappel vaccinal pour toute la population âgée de plus de 18 ans. « 10 millions de Français ont déjà fait leur rappel et 15 millions pourront le faire d’ici début janvier », a-t-il promis, notant qu’un demi-million de personnes sont vaccinées chaque jour. « Une personne de 60 ans aura une protection quatre fois plus forte après le rappel ; son risque d’être hospitalisée sera par ailleurs 20 fois moins élevé si elle est ainsi vaccinée », a-t-il précisé.

Pour encourager la vaccination des publics prioritaires, Olivier Véran a indiqué que « les plus de 65 ans et les non-vaccinés pourront se présenter sans rendez-vous dans les centres de vaccination ». Par ailleurs, il a ajouté que 200 centres de vaccination avaient rouvert, portant leur nombre total à 1300 et que 60 000 professionnels de santé libéraux disposaient de vaccins.

Les plus de 65 ans et les non-vaccinés pourront se présenter sans rendez-vous dans les centres de vaccination Olivier Véran

Protocole sanitaire des écoles rehaussé au niveau 3

« Si le maintien de notre bouclier vaccinal est une condition indispensable, il ne suffira pas pour endiguer une 5e vague », a cependant souligné Jean Castex. « Les projections de l’institut Pasteur nous disent qu’en complément de la vaccination, nous devons baisser le taux de transmission du virus : en baissant de seulement 10 % ce taux, nous pourrions éviter que les hôpitaux ne soient dans le rouge », a rappelé le Premier ministre. Pour cela, il a annoncé plusieurs mesures :

- le protocole sanitaire pour l’école primaire va être rehaussé au niveau 3. A compter de jeudi prochain le port du masque devra être respecté dans les classes mais aussi dans les cours de récréation. Les sports de contact seront restreints. La fermeture de classe dès 3 cas atteints est maintenue.

- les discothèques ferment à partir de vendredi 10 décembre pour 4 semaines.

- le télétravail est encouragé, au minimum 2 ou 3 jours par semaine. Pour la Fonction publique de l’État, jusqu’à 3 jours seront autorisés.

Par ailleurs, la Haute autorité de santé a rendu un avis positif pour la vaccination des enfants fragiles (enfants en situation de surpoids et atteints de pathologies à risque). Elle pourra commencer à partir du 15 décembre. « Notre projet est de l’ouvrir à tous les enfants, sur la base du volontariat, d’ici la fin de l’année », a indiqué le Premier ministre, qui attend néanmoins le feu vert de la HAS.

« Sous réserve de la validation finale par les autorités sanitaires, nous nous organisons pour commencer à vacciner les 6 millions d’enfants âgés de 5 à 11 ans autour du 20 décembre », a ajouté le ministre de la Santé.

Nous nous organisons pour commencer à vacciner les 6 millions d’enfants âgés de 5 à 11 ans autour du 20 décembre Olivier Véran

Jean Castex a par ailleurs rappelé le risque de transmission du Covid pendant les moments de convivialité et a appelé à « lever le pied » sur ces événements d’ici les fêtes de fin d’année. Concernant les manifestations et événements en extérieur, les protocoles vont évoluer pour que les espaces de restauration soient soumis au pass sanitaire.

« Pour passer cette 5e vague, il faut contrôler plus systématiquement le pass. Nous renforcerons les contrôles des forces de police », a prévenu Jean Castex. Il a enfin rappelé l’importance des gestes barrière, notamment du port du masque en intérieur, mais aussi de l’aération des pièces, 10 minutes toutes les heures.

Olivier Véran a, quant à lui, ajouté que le taux d’incidence était supérieur à 400 pour 100 000 habitants, ce qui commençait à se voir à l’hôpital avec plus de 2200 patients en soins critiques et 12 000 malades hospitalisés dans nos hôpitaux, « avec un rythme d’admission d’un malade par minute ».

Concernant le variant Omicron, il a annoncé que 25 cas avaient été identifiés en France, dont 21 cas importés d’Afrique Australe et 4 cas autochtones. « D’après les premiers éléments, à prendre avec précaution, ce variant est plus contagieux que le variant Delta, mais aucun élément clinique ne nous permet de dire qu’il est plus dangereux. Pour le moment il n’y a pas de changement de notre stratégie vaccinale », a informé le ministre de la Santé.

Plus de 2200 patients en soins critiques et 12 000 malades hospitalisés dans nos hôpitaux Olivier Véran

Structurer le calendrier vaccinal

Pour le Dr Benjamin Davido, interrogé par Medscape, ces décisions sont « pragmatiques » et tous ces éléments sont « positifs ». « La vaccination des enfants fragiles représente une poignée d’enfants qui sont d’abord des malades, donc à risque de prolonger un séjour hospitalier et à risque d’infection nosocomiale à Covid. La décision de les vacciner va dans le même sens que la décision de vaccination des 12-17 ans à risque de formes graves », estime-t-il.

Pour lui, « cela permet de lancer un signal fort à la population pour annoncer que l’on avance dans les tranches d’âges ; en espérant que cela rassurera les Français ». Par ailleurs, il juge que « la vaccination des 5-11 ans doit être décalée par rapport à la campagne de 3e dose des adultes. Il reste 6 millions de Français non vaccinés, il ne faut pas que la vaccination des enfants vienne empiéter sur la vaccination des adultes. Il faut revacciner 50 millions de français, sans oublier les 25 000 cas quotidiens de primovaccinés. Il faut structurer le calendrier vaccinal », plaide-t-il.

Il reste 6 millions de Français non vaccinés, il ne faut pas que la vaccination des enfants vienne empiéter sur la vaccination des adultes Dr Benjamin Davido

Par ailleurs, il salue la décision « courageuse » de fermer les discothèques pendant 4 semaines, afin de freiner la reprise de la circulation du virus chez les jeunes.

Concernant la préconisation du Premier ministre de limiter les événements conviviaux, le Dr Davido ajoute qu’il faut créer un « système de bulle sanitaire ». « Il faut réduire ses contacts sociaux », insiste-t-il. Dans ce cadre, l’encouragement du télétravail lui semble « un signal efficace et très important ». « On dit aux gens : mettez-vous dans des situations où vous risquez moins de vous contaminer. Évitez de vous voir et si vous vous voyez à l’intérieur, masquez-vous ! »

Seul bémol selon lui dans ces annonces gouvernementales : l’absence de discours sur les jauges. « Je pense que c’est une erreur de ne pas être revenu sur les jauges, mais à mon avis ils ne l’ont pas fait pour des raisons de meeting électoral », suppose l’infectiologue.

Évitez de vous voir et si vous vous voyez à l’intérieur, masquez-vous ! Dr Davido

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....