Quiz express : le syndrome de Sézary

Dr Lauren Pinter-Brown

Auteurs et déclarations

25 novembre 2021

Les études moléculaires, notamment la détection d'un réarrangement clonal du gène du récepteur des cellules T par PCR et la présence d'une anomalie cytogénétique clonale, apportent la preuve de la clonalité des cellules T.

Une autre approche pour démontrer la clonalité des cellules T consiste à réaliser une cytométrie en flux multicolore, en utilisant un panel d'anticorps spécifiques de divers membres de la famille de la région variable du récepteur des cellules T à chaîne bêta.

Le diagnostic différentiel inclut les effets indésirables induits par des médicaments, le mycosis fongoïde classique et d'autres formes de lymphome T cutané primitif, ainsi que les autres causes d'érythrodermie, telles que le psoriasis, la dermatite atopique et le pityriasis rubra pilaire.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....