COVID : les sociétés savantes de gynécologie recommandent le rappel vaccinal pour les femmes enceintes

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

22 novembre 2021

France Dans un communiqué commun, le CNGOF et le Groupe de recherche sur les infections pendant la grossesse (GRIG) indiquent qu’une troisième dose de vaccin anti-Covid doit être proposée aux femmes avec désir de grossesse ou enceintes, quel que soit le terme de la grossesse, lorsque le schéma initial date de plus de 6 mois[1].

Une position partagée par l’American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG)  .

Pour cela, les sociétés savantes s’appuient sur un certain nombre d’arguments aux rangs desquels : la baisse de l’immunité dans le temps, la vulnérabilité particulière des femmes enceintes vis-à-vis de la COVID, particulièrement s’il existe une comorbidité (maladie chronique, traitement immunosuppresseur, diabète, HTA, obésité, âge avancé…), et l’efficacité/innocuité prouvée des vaccins anti-Covid.

Un groupe à risque

Le CNGOF et le GRIG rappellent que les femmes enceintes sont reconnues comme un groupe à risque de formes graves par le Haut Conseil de la Santé Publique (HCSP) et la Haute Autorité de Santé (HAS), d’autant plus s’il existe une comorbidité[2].

Par rapport à une femme enceinte non infectée, le risque d’admission en soins intensifs est multiplié par 18, de perte fœtale par 2,8, d’admission du nouveau-né en soins intensifs par 5 [3] et plus si comorbidité.

Des vaccins efficaces et sûrs

En outre, il est prouvé que la vaccination protège la femme enceinte, indiquent le CNGOF et le GRIG qui précisent que des études ont montré que les femmes enceintes vaccinées sont moins souvent infectées[4,5].

Mais, une des principales préoccupations des femmes enceintes vis-à-vis des vaccins anti-Covid est leur sécurité.

« Personnellement, je suis affligé de voir des femmes enceintes atteintes de la Covid-19 admises régulièrement en réanimation, parce qu’elles n’ont pas voulu se faire vacciner. On peut blâmer l’influence de leur entourage ou des réseaux sociaux », commentait dans nos colonnes le Pr Olivier Picone (Louis-Mourier, AP-HP, Colombes) il y a deux mois.

Pourtant, les vaccins proposés ne sont pas des vaccins vivants. Aussi, « on a maintenant suffisamment de recul dans cette population et les études sont assez nombreuses pour considérer qu’il n’y a pas d’effets secondaires particuliers pendant la grossesse après vaccination. Il n’y a pas plus de fausses couches, pas plus de prématurité », précisait déjà le gynécologue obstétricien, président du GRIG, mi-septembre.

La dernière enquête de pharmacovigilance portant sur la période du 27 décembre 2020 au 9 septembre 2021 ne fait, en effet, ressortir « aucun signal de sécurité chez les femmes enceintes et allaitantes avec l'ensemble des vaccins contre la Covid-19 ». Alors que deux études[6,7] n'ont pas retrouvé d’association entre fausses couches spontanées et vaccins à ARNm.

A noter que certains effets indésirables tels que les effets thromboemboliques, les morts in utero, les HELLP syndromes et les cas de contractions utérines continuent à être surveillés.

« Les études n’ont pas montré d’effet tératogène des vaccins, ni aucun effet sur la reproduction. Ces vaccins sont sûrs et efficaces et recommandés par de nombreuses sociétés savantes indépendantes. La vaccination anti-SARS-CoV-2 est recommandée à toutes les femmes enceintes quel que soit le terme de la grossesse », soulignent le CNGOF et le GRIG.

 
Les études n’ont pas montré d’effet tératogène des vaccins, ni aucun effet sur la reproduction. Ces vaccins sont sûrs et efficaces et recommandés par de nombreuses sociétés savantes indépendantes.
 

Actuellement en France, la troisième dose est recommandée chez les plus de 65 ans et les personnes à haut risque de forme grave.

Alors que les plus de 50 ans devraient pouvoir en bénéficier à partir de début décembre, pour les sociétés savantes de gynécologie ne pas inclure les femmes enceintes dans la liste des personnes pouvant recevoir la dose de rappel ne fait aucun sens.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....