Pesticides domestiques et risque de tumeur germinale du testicule

Nathalie Barrès

Auteurs et déclarations

19 novembre 2021

France-- Une étude cas-témoin française a examiné l’association entre le développement de tumeur germinale du testicule chez 550 adultes et l’exposition de leur mère aux pesticides durant une période critique (entre 1 an avant leur conception et 1 an après leur naissance)[1].

Les résultats ont montré une augmentation des risques de tumeur germinale testiculaire globale lors de l’utilisation de fongicides ; une augmentation des risques de tumeur non-séminomateuse lors de l’utilisation de fongicides et notamment de fongicides et/ou d’insecticides pour le travail du bois ou d’insecticides pour les chats et chiens. En revanche aucune association similaire n’a été retrouvée avec les insecticides et herbicides, ni de sur-risque de tumeur séminomateuse.

Importance de ces résultats

Bien que rares (1% de tous les cancers), les tumeurs germinales testiculaires sont les cancers les plus fréquents chez les hommes âgés de 15 à 45 ans dans les pays développés. Leur taux d’incidence a doublé au cours des 40 dernières années. Les facteurs de risque génétiques, ainsi que les antécédents de cancer du testicule ne permettent pas d’expliquer à eux seuls l’augmentation de ces cancers. L’exposition aux pesticides durant les premières années de vie est soupçonnée augmenter le risque de développement de ces tumeurs. Or, aucune étude n’avait jusqu’à présent évalué l’association entre l’exposition aux pesticides durant la période précoce de conception, la grossesse et la petite enfance et le développement de la tumeur plus tardivement dans la vie.

Une étude cas-contrôles

Cette étude cas-témoins visait à estimer l’association entre l’utilisation de pesticides domestiques par des parents durant la période critique de la conception/grossesse et de la première année de vie et le risque de tumeur germinale du testicule à l’âge adulte. 

Des adultes atteints de tumeur germinale testiculaire ont été appariés sur l’âge à des sujets contrôles. Les mères des participants ont transmis des informations concernant l’utilisation domestique de pesticides (pour le jardin, le traitement des plantes d’intérieur, les animaux domestiques, le bois ou les moisissures ou pour la lutte contre certains parasites) durant la période critique précédemment évoquée.

Principaux résultats

Au global, 1367 sujets étaient éligibles et d’accord pour participer : 304 étaient atteints de tumeur germinale testiculaire (144 cas de sous-type séminome et 132 cas de sous-type non-séminome), 145 témoins (groupe A) et 129 témoins (groupe B). Tous ont été recrutés dans 20 hôpitaux universitaires français entre janvier 2015 et avril 2018. Parmi toutes les mères interrogées, 77,3% ont déclaré avoir utilisé durant la période critique évaluée un insecticide, 15,9% un fongicide et 12,1% un herbicide.

Aucune association n’a été mise en évidence entre l’utilisation globale d’insecticides, d’herbicides, ou de pesticides et le risque de tumeur germinale testiculaire : respectivement odds ratio (OR) de 1,27 [0,80-2,01], 1,15 [0,67-2,00] et 1,18 [0,74-1,88].

En revanche, le risque de tumeur germinale testiculaire global était significativement augmenté chez les sujets dont la mère avait utilisé des fongicides durant la période critique évoquée : OR 1,73 [1,04-2,87].

Le risque de développer une tumeur non séminomateuse était également augmenté (OR 2,44 [1,26-4,74]) lorsque l’utilisation de fongicides avait été identifiée, ainsi que lorsqu’il y avait eu utilisation de fongicides et/ou d’insecticides pour le travail du bois (OR 2,35 [1,06-5,20]) et d’insecticides pour les chats et chiens (OR 1,95 [1,26-4,74]).

Aucune association entre l’utilisation de ces produits et l’augmentation du risque de tumeur séminomateuse n’a été mise en évidence.

 

Cet article a été initialement publié sur Univadis.fr, membre du réseau Medscape.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....