Les statines accélèrent-elles la progression du diabète ?

Nathalie Barrès

2 novembre 2021

Dallas, Etats-Unis – Les statines accélèrent-elles la progression du diabète ? Une étude rétrospective menée auprès de 83 000 paires de sujets diabétiques a cherché à évaluer l’éventuel sur-risque de progression du diabète sous statines durant une période de suivi de 12 ans. Les analyses ont montré :

  • Une augmentation de 37% du risque de progression du diabète chez les sujets diabétiques traités par statines versus ceux non traités par statine. 

  • Une progression du diabète d’autant plus sévère que le traitement hypolipémiant était intense.

L’utilisation de statines chez les sujets diabétiques doit donc, selon les auteurs, tenir compte de l’ensemble de leurs effets métaboliques. L’étude a été publiée dans le JAMA[1].

Intérêt de cette étude ?

Les recommandations préconisent la prescription de statines en prévention cardiovasculaire primaire chez tous les patients souffrant de diabète de type 2 âgés entre 40 et 75 ans ayant un taux de LDL-cholestérol ≥79 mg/dL. Or, il a été démontré que les statines étaient associées à une augmentation de la résistance à l’insuline et à des taux plus élevés de glycémie. Malgré ces données, les répercussions cliniques n’avaient encore jamais été évaluées jusqu’à l’étude présentée ici.

Méthodologie

Cette étude rétrospective de cohorte appariée a comparé la progression du diabète chez des sujets diabétiques nouvellement traités par statines ou non traités par statines. Les sujets inclus étaient des vétérans américains âgés de 30 ans et plus et suivis entre 2003 et 2015. Ils étaient traités soit par statines (utilisateurs de statines), soit par anti-H2 ou inhibiteurs de la pompe à proton (comparateurs actifs). La progression du diabète était définie par la mise en route d’un traitement par insuline, l’augmentation du nombre de classes de médicaments hypoglycémiants prescrits, la fréquence à laquelle le patient avait une glycémie de 200 mg/dL ou plus, ou le diagnostic d’une acidocétose ou d’un diabète non contrôlé.

Principaux résultats

Au total, 705 774 patients étaient éligibles, et 83 022 paires de sujets utilisateurs de statines et comparateurs actifs ont été sélectionnées. L’âge moyen de la cohorte appariée était de 60,1 ans, 94,9% d’hommes, 68,2% de sujets d’origine caucasienne et 21,5% de sujets d’origine africaine.

Les utilisateurs de statines étaient traités par ces molécules depuis une période moyenne de 5,3 ans. 63,4% des prescriptions étaient réalisées avec la simvastatine, 12,4% l’atorvastatine, 10,5% la rosuvastatine et 9,5% la pravastatine. Parmi les non utilisateurs de statines à l’inclusion, 47,4% en ont utilisé une durant la période de l’étude.

Une progression du diabète a été identifiée chez 55,9% des utilisateurs de statines et 48,0% de ceux sous comparateurs actifs, soit un odds ratio de 1,37 [1,35-1,40], p<0,001. Tous les composants du critère composite principal d’évaluation étaient augmentés chez les utilisateurs de statines : +41% d’augmentation du nombre de classes d’antidiabétiques, + 16% du nombre d’initiation d’un traitement par statine, +13% de persistance d’une hyperglycémie et +24% d’augmentation de la survenue d’une acidocétose ou d’un diabète non contrôlé.

Des analyses secondaires ont montré une relation dose-effet, c’est-à-dire une association entre l’intensité du traitement hypolipémiant utilisé et la progression du diabète : 

  • +45% d’augmentation de la progression du diabète sous stratégie hypolipémiante de faible intensité (<30% de diminution du taux moyen de LDL-cholestérol durant le suivi), 

  • +55% d’augmentation de la progression du diabète pour une stratégie hypolipémiante d’intensité modérée (diminution entre 30-50% du taux moyen de LDL-cholestérol durant le suivi), 

  • +83% pour une stratégie hypolipémiante de forte intensité (diminution de ≥50% du taux moyen de LDL-cholestérol durant le suivi).

 

Cet article a été initialement publié sur Univadis.fr, membre du réseau Medscape.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....