MOLANEESA-2 : bénéfice du ribociclib dans le cancer du sein RH+/HER2- chez les femmes post-ménopausées

Pr Frédérique Pénault-Llorca, Dr Barbar Pistilli

Auteurs et déclarations

21 septembre 2021

Le Pr Frédérique Penault-LLorca et le Dr Barbara Pistilli commentent l’analyse finale de l’étude MONALEESA-2 [NCT01958021], présentée au congrès de l’ESMO 2021. [1]

L’essai, qui évaluait le ribociclib (inhibiteur de CDK4/6) en première ligne et en association à un inhibiteur de l’aromatase non stéroïdien dans cancer du sein avancé RH+/HER2-, montre un bénéfice dans la survie globale dépassant 5 ans chez les patientes post-ménopausées. Pour rappel, MONALEESA-7 avait préalablement montré un bénéfice chez les femmes pré- et péri-ménopausées.

« Ces résultats nous rassurent sur l’efficacité de ces médicaments [inhibiteurs de CDK4/6] dans ce contexte », indique le Dr Pistilli. Et il n’y a « pas de signal inquiétant en termes de toxicité » dans de cette étude de phase 3.

« Ce sont des résultats impressionnants », selon le Pr Penault-Llorca, mais « quelles sont les précautions à prendre chez ces patientes ? » Pour le Dr Pistalli, il faudra toujours surveiller les fonctions cardiaque et hépatique.

TRANSCRIPTION

Frédérique Penault-Lorca Bonjour, je suis Frédérique Penault-Llorca, pathologiste au centre Jean-Perrin à Clermont-Ferrand et je suis très heureuse de discuter avec le Dr Barbara Pistilli de Gustave Roussy sur les données de MONALEESA-2 que nous venons d’entendre à l’ESMO.

Barbara Pistilli Merci, Frédérique. C’est un plaisir d’échanger avec toi, aujourd’hui, par rapport à cette étude. Elle est importante parce que c’est la première étude avec un inhibiteur de CDK 4/6 chez des patientes post-ménopausées en combinaison avec les anti-aromatases qui démontre un bénéfice en termes de survie globale.

Ce sont des résultats qu’on attendait depuis quelque temps et qui nous rassurent encore une fois sur l’efficacité de ces médicaments dans ce contexte. Juste pour rappel, on a quatre études qui ciblent un peu la première ligne chez des patientes qu’on peut considérer hormonosensibles : ce sont PALOMA, MONALEESA-2 et MONARCH 3, puis une quatrième étude qui était l’étude MONALEESA-7. L’étude MONALEESA-2 est focalisée entièrement sur les patientes post-ménopausées, alors que MONALEESA-7 était entièrement focalisée sur des patientes pré- et péri-ménopausées. Donc MONALEESA-7 avait déjà démontré un bénéfice en termes de survie sans progression et de survie globale chez cette population spécifique, donc les femmes plus jeunes, et l’étude MONALEESA-3, dont l’analyse finale vient d’être présentée à l’ESMO, a aussi démontré un bénéfice de survie globale chez les patientes post-ménopausées en première ligne – ribociclib en combinaison avec les antiaromatases non stéroïdiennes.

La donnée qui est assez impressionnante est que la survie globale dépasse les cinq ans. Je pense que c’est une information qui est, d’un côté, très rassurante pour les oncologues, et c’est vraiment un élément extraordinaire à donner aussi à nos patientes dans la pratique clinique quotidienne. On peut dire que, vraiment, les inhibiteurs CDK 4/6 ont révolutionné la prise en charge des patientes avec un cancer du sein métastatique RH positif.

 
La donnée qui est assez impressionnante est que la survie globale dépasse les cinq ans.
 

L’autre donnée importante est que, même avec un suivi assez prolongé au cours du temps, on n’a pas de signal « inquiétant » en termes de toxicité. On sait bien que les toxicités de cette classe de médicaments sont surtout les neutropénies et on voit que les taux de neutropénies ne changent pas au cours du temps et sont tout à fait superposables aux données que nous connaissons déjà. Donc il y a, d’un côté, des résultats assez positifs en termes de survie globale, et de l’autre côté, des résultats très rassurants en termes d’effets secondaires.

 
On n’a pas de signal « inquiétant » en termes de toxicité.
 

Frédérique Penault-Lorca Oui, je trouve que ces résultats sont vraiment hyper-impressionnants – cette survie globale – puisque c’est vrai que c’était ce qu’on attendait depuis longtemps.

On n’a pas de biomarqueur, mais bon, on commence à voir quelques ébauches de biomarqueurs. Après, il y a différentes drogues, différents inhibiteurs du cycle – ils ne sont pas tous exactement pareils, les effets secondaires ne sont pas les mêmes... Par rapport à l’inhibiteur utilisé dans MONALEESA, est-ce que tu prends des précautions particulières, en dehors des numérations ?

Barbara Pistilli Oui. Le ribociclib, par rapport aux autres inhibiteurs CDK 4/6, demande quand même une surveillance cardiologique, surtout à considérer pendant le premier cycle. Donc on peut dire de faire un ECG pour surveiller le côté intervalle chez toutes les patientes, au début du traitement, à 15 jours et encore à 15 jours. C’est une précaution à prendre.

L’autre précaution à prendre, toujours dans le même contexte, est qu’il y a peut-être des patientes qui sont sous des autres traitements pour des autres pathologies, qui pourraient être des traitements qui pourraient provoquer toujours une prolongation du QT. Donc faire attention à cet aspect, qui est un aspect qu’on peut retrouver surtout chez les patientes les plus âgées, qui sont déjà pluri-médicalisées – donc c’est une observation ou quand même une considération qu’il faut toujours faire.

Et l’autre considération est la fonctionnalité hépatique. Pourquoi ? Parce que le ribociclib, par rapport aux autres deux médicaments de la même classe (le palbociclib et l’abémaciclib), peut être associé de façon plus fréquente à une élévation des transaminases. Donc il faut faire une surveillance des transaminases tous les 15 jours pendant la première partie, le premier cycle, et après on peut bien sûr garder la surveillance comme d’habitude. Plutôt standard.

Frédérique Penault-Lorca Et donc il n’y a pas de sélection particulière, il y a pas de sous-groupe. C’est intéressant.

Barbara Pistilli Tout à fait.

Frédérique Penault-Lorca On est très heureux de voir ces données de MONALEESA-2. Merci beaucoup!

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....