Longévité : de l’avantage de posséder un appendice

Marine Cygler

Auteurs et déclarations

17 août 2021

Paris, France – Le rôle de l'appendice chez les mammifères reste un mystère. Il pourrait être un réservoir de bactéries intestinales bénéfiques, favorisant la longévité selon une nouvelle étude [1]. Explications avec Eric Ogier-Denis, directeur de recherche (Inserm) et principal auteur.

Analyse de 258 espèces de mammifères avec ou sans appendice

A quoi sert donc l'appendice ? A rien disait Charles Darwin qui prévoyait que l'évolution ferait disparaître ce diverticule creux appendu au côlon dénué de fonction. Le grand savant s'est trompé. On sait que chez le jeune humain, jusqu'à environ 25 ans, l'appendice est un organe lymphoïde. Des chercheurs de l’Inserm et du Muséum National d’Histoire Naturelle aussi viennent de montrer que les espèces de mammifères dotées d'un appendice ont une longévité supérieure à celles qui en sont dépourvues. Ils ont constaté que l'appendice serait apparu au moins 16 fois au cours de l’histoire évolutive des mammifères.  Explications et hypothèses sont détaillées dans le Journal of Anatomy[1].

« Il existe une théorie de l'évolution qui dit que des animaux d'un même poids ont une durée de vie similaire. C'est une règle générale vérifiée » explique Eric Ogier-Denis qui a analysé avec ses co-auteurs les données de 258 espèces de mammifères avec ou sans appendice.

« On s'est rendu compte que celles qui ont un appendice vivent plus longtemps. Mieux, la présence de l'appendice a autant d’importance que le poids concernant la longévité » poursuit le chercheur à l'Inserm (Rennes) dont les recherches portent habituellement sur les liens complexes entre la rectocolite hémorragique et l'appendice.

Un réservoir de bactéries intestinales bénéfiques

Comment expliquer cet avantage concernant la durée de vie ? Autrement dit, comment expliquer la moindre mortalité et donc un allongement de la longévité ? Le rôle d'organe lymphoïde de l'appendice a été écarté comme explication car « les animaux sans appendice ont un patch cécal correspondant à la même fonction d'activation des lymphocytes T », indique Eric Ogier-Denis à Medscape édition française.

Avec ses collègues, il émet l'hypothèse que la forme de l'appendice aurait une importance jusqu'à présent mésestimée. Les auteurs avancent en effet que cette structure, de par sa forme, favoriserait la constitution d’un « sanctuaire bactérien » sélectif qui permettrait de diminuer la mortalité par diarrhée infectieuse en favorisant la recolonisation rapide des espèces bactériennes essentielles à l’hôte.

 
La forme de l'appendice aurait une importance jusqu'à présent mésestimée.
 

« Chez la chauve-souris, quand on compare les microbiotes de l'appendice et du côlon, ils sont étonnamment différents. L'appendice contient des bactéries essentielles pour la synthèse des acides aminés et des acides gras » détaille le chercheur. Tout semble se passer, du moins chez le chiroptère, comme si les bactéries intéressantes étaient sélectionnées et conservées, « sanctuarisées », dans l'appendice. Ce réservoir permettrait de lutter efficacement contre les diarrhées infectieuses.

Une hypothèse étayée par la clinique

Pour les auteurs, le meilleur exemple qu'ils citent dans leur article est celui de l'infection à Clostridium difficile. Une étude populationnelle portant sur l'infection à Clostridium difficile a montré une plus forte récurrence des diarrhées chez les patients ayant eu une appendicectomie [2]. « Et une association entre les infections à salmonelle et la présence ou non de l'appendice a aussi été montrée. Cela nous prouve le rôle important du microbiote contenu dans l'appendice » ajoute Eric Ogier-Denis.

Cela dit, il met en garde contre toute conclusion hâtive concernant la clinique. Ses travaux ne signifient pas qu’une appendicectomie pour appendicite, réalisée le plus souvent chez les jeunes, modifie la longévité. D'autant moins, rappelle-t-il que « cette inflammation apporte une immunité très efficace permettant de lutter plus efficacement en cas d’infection ultérieure ».

 

Crédit photo : Getty Images

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....