La réalisation d’un TROD sérologique au moment de la primo-vaccination encouragée par le gouvernement

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

6 août 2021

France — Pour accélérer encore la vaccination, le gouvernement incite à réaliser un dépistage pré-vaccinal par tests de détection des anticorps sériques (TROD sérologiques) dans les populations susceptibles d’avoir eu une infection Covid antérieure, possiblement asymptomatique. Cela représenterait tout de même « 6,8 millions de personnes précédemment contaminées, mais non diagnostiquées » précise un DGS-Urgent paru le 5 août [1].  Validée à 2 reprises par la Haute Autorité de Santé (HAS), cette recommandation de réalisation d’un TROD concomitamment à la primo-vaccination vise surtout les plus jeunes afin qu’ils puissent bénéficier d’un schéma vaccinal complet avec une seule dose de vaccin – et, par la même, valider très vite leur passe sanitaire.

Eviter des effets indésirables liés à une forte réactogénicité en cas d’antécédent d’infection 

Au vu de la course contre la montre engagée entre le variant dit « delta » – et des modalités d’application du pass sanitaire depuis le 21 juillet, le gouvernement déclenche une « nouvelle phase de mobilisation générale autour de la vaccination » en proposant aux professionnels de santé de mieux cibler la population ayant eu une infection antérieure (même asymptomatique) et susceptible de bénéficier d’un schéma vaccinal complet avec une seule dose de vaccin. Cette recommandation est conforme aux deux avis émis par la HAS qui estime que « dès lors qu’il ne s’agit pas d’une obligation et que la démarche vaccinale ne s’en voit pas ralentie, il est possible de réaliser une première injection de vaccin de façon concomitante au prélèvement pour la sérologie pré-vaccinale chez les personnes immunocompétentes sans antécédent connu d’infection au SARS-CoV2, notamment chez les personnes les plus susceptibles de faire une forme asymptomatique de la maladie ». En plus de raccourcir le schéma vaccinal de certaines personnes, ce dispositif permettrait « d’éviter des effets indésirables liés à une forte réactogénicité de la deuxième dose dans le cadre d’un antécédent d’infection ».

Bien sûr, dans le cas où cette sérologie s’avèrerait positive, « une seule injection est suffisante pour les personnes immunocompétentes ».

A qui proposer un TROD ?

Depuis le 15 juin, le déploiement de TROD sérologiques dans l’ensemble des centres de vaccination est ouvert aux 12-55 ans immunocompétents, à l’exception de ceux qui disposent d’une preuve d’infection passée au Covid-19 (résultat de test PCR, antigénique1 ou sérologique datant de plus de deux mois). La réalisation d’un TROD est aussi accessible aux plus de 55 ans « à leur demande et selon l’appréciation d’un professionnel de santé responsable de la vaccination ». Mais, il est clair que ce sont les jeunes qui sont visés par cette directive car ils sont, rappelle la DGS, « les plus exposés au virus et les plus propices à faire des formes asymptomatiques ».

Quels TROD utiliser ?

Conformément à l’avis de la HAS, les TROD sérologiques utilisés dans le cadre de cette stratégie pré-vaccinale doivent répondre à certaines normes, comme :

-Détection des anticorps sériques anti-SARS-CoV-2 : recherche d’IgG ou d’Ig totales

-Utiliser comme cible virale de détection :

  • soit la protéine virale S (ou ses composantes)

  • soit les protéines virales S et N (détection combinée).

La liste des TROD autorisés ainsi que les cibles détectées est disponible sur le site du ministère des Solidarités et de la Santé au lien suivant : https://covid-19.sante.gouv.fr/tests

Pour les effecteurs en ville, la DGS rappelle que les TROD sérologiques sont délivrés gratuitement par les pharmacies d'officine aux médecins libéraux, sages-femmes libérales, infirmiers diplômés d’Etat libéraux, biologistes médicaux, sur présentation d'un justificatif de la qualité du professionnel. Les TROD qui respectent le cahier des charges défini ci-dessus seront pris en charge par l’Assurance maladie.

Quand valider un schéma vaccinal complet ?

En cas de résultat positif au TROD sérologique, le schéma vaccinal du patient est considéré comme complet à l’issue de la première injection et être consigné comme tel sur SI-VAC.

En cas de présentation d’une preuve de contamination antérieure à la première injection, après que cette dernière a été réalisée, tout professionnel de santé de ville dépositaire d’une carte e-CPS est habilité à valider un schéma vaccinal complet.

 

Retrouvez les dernières informations sur les vaccins anti-COVID-19 dans le Centre de ressource Medscape dédié Vaccin anti Covid-19

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....