La FDA autorise à nouveau les statines pendant la grossesse

Silver Spring, Etats-Unis — La Food and Drug Administration (FDA) américaine a actualisé la notice de toutes les statines afin que la grossesse ne soit plus mentionnée comme une contre-indication [1].

« Parce que les bénéfices des statines sont notamment de prévenir des événements cardiovasculaires sévères et potentiellement mortels pour un petit nombre de patientes enceintes à haut risque, contre-indiquer ces médicaments chez toutes les femmes enceintes n’est pas approprié ».

Cette actualisation devrait aussi rassurer les médecins sur le fait qu’il est « sûr de prescrire des statines aux patientes en âge de procréer et les aider à rassurer les patientes lors d’une exposition aux statines en début de grossesse ».

Le retrait de la contre-indication devrait « permettre aux professionnels de santé et aux patientes de prendre des décisions personnalisées sur les bénéfices et les risques, en particulier chez les femmes qui sont à très haut risque d’infarctus ou d’AVC » comme les femmes atteintes d’une hypercholestérolémie homozygote familiale et celles qui reçoivent des statines en prévention secondaire, précise la FDA.

En conclusion l’agence indique que les médecins « devraient arrêter les statines chez la plupart des patientes mais aussi prendre en considération le risque individuel de certaines patientes, en particulier celles à très haut risque d’événements cardiovasculaires pendant la grossesse. En raison de la nature chronique des maladies cardiovasculaires, le traitement de l’hyperlipidémie n’est généralement pas nécessaire pendant la grossesse ».

En France, les statines sont toujours contre-indiquées pendant la grossesse et l’allaitement.

 

Le texte FDA to revise statin pregnancy contraindication  a été initialement publié sur Medscape.com. Traduit par Aude Lecrubier.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....