Pour l’été, les lieux de vaccination éphémères rivalisent d’inventivité

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

12 juillet 2021

France — Dans les festivals, les centres commerciaux, sur les aires d’autoroutes…pour booster la vaccination face à la menace du variant Delta, de nombreuses opérations de vaccination éphémères se mettent en place en ce début de mois de juillet.

Ces initiatives voient le jour aux côtés des centres déjà présents (vaccinodrômes et autres) dans l’objectif d’atteindre, d’ici fin août, 40 millions de primo injections de vaccins anti-Covid (75% d’adultes primo-vaccinés), et 35 millions de schémas vaccinaux complets (66 % d’adultes), selon le gouvernement.

Sur les lieux culturels

« Les acteurs locaux, les ARS, les préfectures et les élus sont extrêmement mobilisés pour mettre en place tous les dispositifs d’aller vers possibles et imaginables pour la période estivale », a indiqué le ministère de la santé.

Au programme, des centres de vaccination éphémères seront montés sur des lieux de rendez-vous culturels comme les festivals. Un centre de vaccination a notamment ouvert à Avignon (84), pour le festival, dans les locaux de l’Université. Un autre sera monté à Perpignan (66) à l’occasion du festival de musique autour du 20 juillet. Pour les festivaliers du Printemps de Bourges (18), un certain nombre de créneaux supplémentaires sans rendez-vous ont été mis à disposition.

Mais, les festivals ne sont pas les seuls lieux d’accueil culturels concernés comme en témoignent les opérations de vaccination avec le vaccin Janssen qui seront mises en place tout autour du site très touristique de Giverny (27) pour l’été.

A Paris (75), également, un centre éphémère a ouvert ses portes le 29 juin et jusqu'au 29 août sur le parvis de l'Hôtel de ville où il est possible de se rendre avec ou sans rendez-vous (5000 créneaux par semaine).

Pour les touristes, mais pas que…

« Les dispositifs estivaux seront mis en place dans les régions particulièrement touristiques, mais pas uniquement à destination des touristes, aussi pour les personnes éloignées de la vaccination », précise le ministère.

En Nouvelle Aquitaine, un vacci-bus va circuler à destination des saisonniers agricoles ou des saisonniers du tourisme avec un objectif d’à peu près 1000 vaccinations par semaine. Aussi, dans les Landes (40), un centre de vaccination mobile se déplacera sur toutes les communes qui sont très éloignées des centres de vaccination.

De la même manière, un autre vacci-bus a été mis en place en Indre-et-Loire (37) pour aller chercher les populations les plus éloignées de la vaccination, dans les communes où l’on observe un décrochage vaccinal.

Espaces couverts et galeries commerciales

Autres sites visés, les espaces couverts et les galeries commerciales.

En Ile-de-France, où l'ARS a indiqué que près d'un quart des centres de vaccination fermeraient cet été en raison du départ en vacances des franciliens, des opérations vont être montées comme à la canopée du Forum des Halles à Paris (75).

Aussi, dans de multiples régions, des opérations de vaccination éphémères sans rendez-vous sont déjà en place dans les centres commerciaux. Dans le complexe commercial des Ulis (91), le centre est installé à côté de la Fnac dans l’idée d’attirer au maximum les jeunes.

Sur la route

Il est aussi possible de se faire vacciner sans rendez-vous sur le Tour de France. A l'intérieur de vacci-bus, des pompiers proposent au public de se faire vacciner à chaque ville départ.

Enfin, totale nouveauté : des opérations de vaccination seront montées sur les aires d’autoroute. Des vacci-drive, vont notamment être mis en place dans les Yvelines (78) sur l’A10 et l’A13.

Les deux injections dans des lieux différents

Après avoir modifié provisoirement l’espacement entre la 1ère et la 2ème dose de vaccins à ARNm (Pfizer et Moderna) pendant l’été et permis la vaccination sans rendez-vous, pour faciliter encore la vaccination, il est désormais possible de prendre rendez-vous pour deux injections dans deux lieux différents, « y compris dans les zones de vacances où vous seriez amenés à vous rendre », a indiqué le ministre de la santé Olivier Véran, le 2 juillet.

Crédit photo : Getty Images

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....