Stimuler la moelle épinière pour soulager durablement la neuropathie diabétique douloureuse

Megan Brooks

Auteurs et déclarations

9 juillet 2021

Virtuel — Selon les données à long terme de l'étude SENZA-PDN, présentées au congrès de l’ American Diabetes Association 2021 , la stimulation de la moelle épinière (SME) délivrée à une haute fréquence de 10 kHz, procure un soulagement durable de la douleur et améliore la qualité de vie des patients atteints de neuropathie diabétique douloureuse (NDP) qui ne répondent pas à un traitement conventionnel[1].

L'étude SENZA-PDN a porté sur 216 patients, dont 63% de sexe masculin, âgés en moyenne de 61 ans, souffrant de NDP réfractaire. Les patients ont été randomisés pour bénéficier soit d'une prise en charge médicale conventionnelle (PCMC ; n=103), soit une PCMC associé à un dispositif de SME.

A l'inclusion, les caractéristiques étaient similaires entre les groupes. La plupart des patients souffraient de diabète de type 2 depuis plus de 12 ans en moyenne, et de symptômes de neuropathie périphérique depuis plus de sept ans. Tous les patients présentaient des douleurs aux membres inférieurs d'une intensité moyenne d'au moins 5 cm sur l'échelle visuelle analogique (EVA).

« La réduction substantielle de la douleur observée à trois mois s'est maintenue jusqu'à 12 mois dans le bras SME », a déclaré le Dr Erika Petersen, du Département de Neurochirurgie de la faculté de médecine de l'Université de l'Arkansas, USA.

Au bout de six mois, en cas de soulagement insuffisant de la douleur, les patients avaient la possibilité de passer vers l'autre traitement. « L'option de passage à six mois n'a été choisie par aucun des patients ayant reçu un dispositif de SME, alors que 82% des patients sous PCMC ont opté pour le dispositif de SME, ce qui montre un besoin substantiel non satisfait de soulagement de la douleur dans cette population de patients », a déclaré le Dr Petersen.

Les résultats à 12 mois ont démontré des avantages « évidents et durables » de la SME à 10 kHz en ce qui concerne la douleur des membres inférieurs, l'interférence de la douleur dans la vie quotidienne, la qualité du sommeil et l'activité, a indiqué le Dr Petersen.

Il est intéressant de noter que les patients ayant reçu un dispositif de SME ont eu des améliorations de leur fonction neurologique, notamment la fonction motrice, sensorielle et réflexe.

« C'est la première fois que ce niveau d'amélioration est rapporté dans un essai de contrôle randomisé sur la stimulation de la moelle épinière. Les implications complètes de ces changements neurologiques nécessitent des recherches plus approfondies pour mieux appréhender le mécanisme d'action » a déclaré le Dr Petersen.

 
C'est la première fois que ce niveau d'amélioration est rapporté dans un essai de contrôle randomisé sur la stimulation de la moelle épinière. Dr Erika Petersen
 

Au niveau du profil de tolérance, la survenue d'une infection était l'effet indésirable le plus fréquent. Ce dernier a été observé chez huit des 154 patients (5,2%) qui avaient bénéficié d'un implant permanent de SME. Trois cas ont été résolus par un traitement conservateur et cinq (3,2%) ont nécessité le retrait du dispositif.

Les patients vont encore être suivis pendant 12 mois supplémentaires.

L'étude SENZA-PDN est financée par Nevro Corp. Le Dr Petersen a indiqué recevoir des financements pour ses recherches et en tant que consultante de la part de Nevro Corp et d'autres fabricants de matériel médical. 

Initialement publié sous l’intitulé Spinal-Cord Stimulation Provides Durable Relief of Painful Diabetic Neuropathy. Publié sur www.mediquality.net, membre du réseau Medscape.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....