COVID-19 : chiffres records de contaminations et de décès en Russie

Anne-Gaëlle Moulun

30 juin 2021

Russie – Alors que le quart de finale de l’Euro de football doit avoir lieu ce vendredi à Saint-Pétersbourg en Russie, le pays connaît des records de contaminations et de mortalité liés au Covid-19. Le Pr Flahault analyse la situation.

Progression très claire

La Russie fait face actuellement à une troisième vague meurtrière de Covid-19 : plus de 20 000 cas par jour sont rapportés par les autorités et près de 600 décès quotidiens. Mardi, les autorités russes ont fait état de 652 morts du Covid-19 en 24 heures. « La progression de l’épidémie en Russie est constante, exponentielle et inquiétante », analyse le Pr Antoine Flahault, épidémiologiste et directeur de l’Institut de santé globale à la faculté de médecine de l’université de Genève, contacté par Medscape. « On se dirige vers plus de 24 000 cas dans moins d’une semaine et 750 décès par jour, si on continue sur la même courbe », prévoit-il. Actuellement, le taux de reproduction du virus en Russie est de 1,13. Il est au-dessus de 1 depuis le début du mois de juin. « Il y a aujourd’hui une progression très claire et on atteint des chiffres qui dépassent tous les records enregistrés durant la pandémie », souligne le Pr Antoine Flahault.

On se dirige vers plus de 24 000 cas dans moins d’une semaine et 750 décès par jour, si on continue sur la même courbe  Pr Antoine Flahault

Seulement 15 % des Russes sont primo-vaccinés

Cette recrudescence des cas serait liée au variant Delta, même si la Russie n’a pas un séquençage aussi intensif que l’Australie et le Royaume-Uni. D’ailleurs, 300 supporters finlandais, rentrés après avoir assisté à l’Euro de football à Saint-Pétersbourg, ont été testés positifs à ce variant.

Alors que seulement 15 % de la population russe est primo-vaccinée contre le Covid-19, Moscou et plus d’une dizaine de régions russes ont exigé que la vaccination soit obligatoire de certaines catégories de la population. « Mais il y a une grande défiance des Russes vis-à-vis de la vaccination », note le Pr Flahault. Pour tenter de contenir l’épidémie, les autorités ont mis en place des mesures telles que le télétravail ou l’obligation de présenter un QR code pour fréquenter les bars et restaurant, prouvant soit une vaccination, un rétablissement du Covid-19 dans les 6 derniers mois ou un test PCR négatif dans les trois derniers jours. Un confinement n’est pour le moment pas envisagé par le Kremlin.

En revanche, le quart de finale de l’Euro de football prévu vendredi à Saint-Pétersbourg aura bien lieu, un choix « déraisonnable » selon le Pr Flahault. « L’UEFA devrait annuler ce type de manifestation dans deux pays que sont la Russie et le Royaume-Uni. Elle fait courir un risque inutile et inconsidéré aux supporters, qui risquent de se contaminer sur place », s’alarme-t-il. Selon lui « les pays devraient être extrêmement prudents vis-à-vis de leurs supporters et leur imposer une quarantaine et des tests à leur retour ».

Les pays devraient être extrêmement prudents vis-à-vis de leurs supporters et leur imposer une quarantaine et des tests à leur retour Pr Flahault

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....