Reprise des infections en Afrique, moins de 0,8% de la population totalement vaccinée

Par la rédaction de Reuters

23 juin 2021

Nairobi (Reuters) – Les cas d’infection au Covid augmentent de 20% d’une semaine sur l’autre dans une douzaine de pays africains tandis que la vaccination progresse très lentement, avec juste 0,79% des personnes du continent totalement vaccinées, ont indiqué des représentants officiels de la santé jeudi dernier.

« L’Afrique est à l’orée d’une violente troisième vague…Nous avons vu en Inde et ailleurs la vitesse à laquelle le Covid-19 peut repartir et submerger les systèmes de santé », a annoncé le Dr Matshidiso Rebecca Moeti, directrice régionale de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) lors d’une conférence de presse.

Les nouveaux cas ont augmenté de près de 30% durant la dernière semaine et les décès sont en hausse de 15 %, a-t-elle précisé, avec 5 pays – Afrique du Sud, Tunisie, Zambie, Ouganda et Namibie – représentant 76% des nouveaux cas.

Le continent de 1,3 milliards de personnes n’a pas encore été frappé par la pandémie avec une urgence de l’ampleur de celle qu’a affronté l’Inde, mais les officiels dont le Dr Moeti alertent sur l’éventualité d’une telle catastrophe.

Les nations africaines manquent de lits d’hôpitaux et d’approvisionnements en oxygène, et seraient encore plus dépassées que l’Inde si les cas d’infections devaient croître de la même façon, ont prévenu les Centres de Contrôle des Maladies (CDC) africains en avril.

L’Afrique a rapporté près de 5 millions de cas de Covid-19, soit 2,9% de la totalité des cas, selon les CDC africains.

Pendant ce temps, la campagne vaccinale tarde à démarrer, a indiqué John Nkengasong, chef des CDC africains.

Quatre pays africains n’ont même pas commencé, mais l’OMS a indiqué jeudi dernier que la Tanzanie prévoyait de joindre le Centre mondial de partage des vaccins Covax. Il s’agit du dernier signe de changement de cap du pays après la mort de son président en mars, qui y était très sceptique. Le but du Covax est d’aider les pays les pauvres à accéder à la vaccination.

A la fois Matshidiso Rebecca Moeti et John Nkegasong ont insisté sur le fait que les pays africains qui vaccinent à un bon rythme arrivent à épuisement de leur stock.

Six pays africains – Sao Tome et Principe, le Maroc, le Kenya, la Côte d’Ivoire, le Ghana, et la Libye – ont utilisé 90 % ou plus de leurs stocks de vaccins, selon l’OMS.

John Nkengasong a salué l’engagement du G7 d’octroyer 1 milliard de doses de vaccin contre le Covid-19 aux pays pauvres, mais a précisé que la nouvelle devait être replacée dans son contexte et qu’à ce jour « les 1 milliard de doses n’étaient pas là ». « Nous espérons les voir arriver prochainement » a-t-il ajouté.

 

L’article a été publié initialement sur Medscape.com sous le titre COVID-19 Cases Surge in Africa, Less Than 0.8% of Fully Vaccinated, Say Officials. Traduit par Stéphanie Lavaud.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....