Qu’est-ce qui change lorsque l’on est (complètement) vacciné ?

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

29 avril 2021

France  – Les personnes qui ont reçu toutes leurs doses de vaccin, et qui ont donc bénéficié d’un schéma vaccinal complet, doivent-elles continuer à porter le masque ? Peuvent-elles être cas-contacts ? Doivent-elles continuer à adopter tous les gestes barrière ? Autant de questions auxquelles il a été demandé au Haut Conseil de Santé Publique (HCSP) de répondre sous la forme de recommandations alors que les Etats-Unis viennent d'assouplir les règles, autorisant les personnes complètement vaccinées à tomber le masque en extérieur, sauf au milieu d'une foule [1].

Masque, distanciations sociales…rien ne change ou si peu

Suite à la saisine et tenant compte des éléments dont elle dispose, le HCSP a formulé des recommandations, lesquelles font preuve, sans surprise, d’une grande prudence et peuvent se résumer pour le grand public à un message simple : conservez tous les comportements et gestes barrière mis en place actuellement sans aucun relâchement possible, même en étant complètement vacciné – ce qui est le cas au 28 avril de 6 061 920 personnes (soit 9,0 % de la population totale) !

Le HCSP recommande de « poursuivre l’application des mesures barrières en cette période, même en étant vacciné ». Pour enfoncer le clou, il encourage à « engager des campagnes de communication pédagogique à destination des citoyens vaccinés pour leur expliquer l’importance des mesures barrières, même en étant vaccinés » ; sachant que ces « conduites à tenir » devront être réévaluées « en fonction de l’évolution épidémiologique du Covid-19, notamment la proportion de variants préoccupants ».

 
Poursuivre l’application des mesures barrières en cette période, même en étant vacciné.
 

Idem pour la politique de « contact tracing », le HCSP recommande de « poursuivre l’inclusion à ce suivi des personnes ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet » et de « considérer que les personnes ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet restent définies comme des contacts à risque, même si ce risque est probablement diminué ».

Une seule nouveauté

Seule possibilité de tomber le masque dans un cadre privé familial ou amical en milieu intérieur fermé, que TOUTES les personnes réunies aient bénéficié d’un schéma vaccinal complet et A CONDITION de respecter les autres mesures barrières : hygiène des mains, distance interindividuelle, aération et limitation à 6 du nombre de personnes. Mais, prévient le HCSP, « cette recommandation ne s’applique pas, dès lors que l’un des membres présente un facteur de risque de formes graves (âge, comorbidité) ».

Dans un cadre collectif en population générale (collectivités et milieux extérieurs ouverts), il faut « continuer à respecter l’application des mesures barrières dont le port de masque et de limitation des déplacements en accord avec l’évolution des décisions nationales en fonction de l’avancée de la couverture vaccinale ». Les regroupements de personnes au-delà de ce qui est réglementairement autorisé restent bannis.

Points d’alerte versus raisons d’espérer

Pour établir ces recommandations, le HCSP a mis dans la balance les aspects négatifs et positifs de la situation actuelle. Côté « points d’alerte », ont été pris en compte la situation épidémiologique nationale actuelle jugée « défavorable », « la saturation hospitalière », « l’impossibilité d’évaluer le risque pour les personnes ayant bénéficié d’un schéma vaccinal complet de contaminer d’autres personnes » et « l’incertitude relative à l’impact de la transmission notamment des variants d’intérêt et la faible couverture vaccinale actuelle en France ». Pour les aspects porteurs d’espoir, le HCSP a considéré « l’efficacité des vaccins actuellement disponibles sur les formes graves de Covid-19 », « l’efficacité des mesures barrières sur la transmission du SARS-CoV-2 », et « l’intensification de la campagne vaccinale devant permettre la reprise progressive d’une vie sociale et économique dans la seconde partie de l’année 2021 ».

 
L’intensification de la campagne vaccinale devant permettre la reprise progressive d’une vie sociale et économique dans la seconde partie de l’année 2021.
 

Quelles conditions permettraient de se relâcher ?

Le Haut Conseil de Santé Publique s’est aussi appuyé sur un certain nombre de modélisations, soit en faisant varier l’efficacité vaccinale en fonction de différents paramètres comme la couverture vaccinale, soit en regardant l’efficacité de la vaccination sur les formes asymptomatiques, le portage viral et la transmission. Certaines de ces études sont anglo-saxonnes [2,3,4], d’autres israéliennes [5,6,7], mais l’une d’elles est française [8]et développée par une équipe de l’Institut Pasteur. Partant des 3 hypothèses suivantes : une efficacité vaccinale (EV) de 90 % sur les formes sévères de Covid-19, une EV de 80 % sur les formes asymptomatiques, et un R0 égal à 3, les auteurs « concluent qu’une couverture vaccinale de 90 % des plus de 65 ans et de 70 % des 18-64 ans (soit 59 % de l’ensemble de la population lorsqu’on prend en compte les enfants non vaccinés) permettrait de complètement relâcher les mesures barrières ». En revanche, pour un R0 égal à 4,0 (cas des variants), cette couverture vaccinale ne permettrait pas un relâchement total des mesures barrières et il faudrait que plus de 90 % de l’ensemble des adultes soient vaccinés pour qu’un relâchement complet des mesures barrières soit envisageable.

« Bien que la vaccination réduise considérablement le nombre total de décès, elle n'assure qu'une protection partielle de l'individu selon ces modèles » conclut le HCSP.

Les Centres de Contrôle des Maladies (CDC) américains, le système de santé public britannique (NHS/UK) et l’Organisation Mondiale de la Santé ont chacun émis des recommandations sous forme de questions/réponses à l’attention du grand public sur le comportement à adopter lorsque l’on a été (complètement) vacciné. Celles-ci sont traduites en français et disponibles à la fin de l’avis du HCSP [1] (ou en anglais en suivant les liens ci-dessus).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....