Quiz express : les symptômes non moteurs de la maladie de Parkinson

Pr Jasvinder P. Chawla

Auteurs et déclarations

7 avril 2021

Le sexe masculin, le jeune âge au moment de l'apparition de la maladie, les antécédents familiaux d'addiction, de dépression ou d'anxiété, la désinhibition ou les traits impulsifs sont considérés comme des facteurs de risque de développement d'un trouble du contrôle des impulsions dans la maladie de Parkinson. Les troubles du contrôle des impulsions peuvent se manifester par des jeux d'argent pathologiques, une hypersexualité, une frénésie alimentaire, des achats compulsifs et/ou des dépenses excessives. Environ 20 % des patients atteints de maladie de Parkinson présentent un trouble du contrôle des impulsions.

Le punding , autre trouble compulsif, est retrouvé chez 15 à 20 % des patients atteints de maladie de Parkinson. Il fait référence à une fascination extrême pour les objets et est associé à la manipulation, au tri ou à la disposition répétitive des objets.

Certains de ces troubles du contrôle des impulsions sont en lien avec des traitements par agonistes dopaminergiques, ils surviennent plus tardivement dans le cours de la maladie.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....