Quiz express : 5 questions sur les benzodiazépines

Mary L Windle

Auteurs et déclarations

3 mars 2021

Il est recommandé de réserver la prescription de benzodiazépines ou de médicaments apparentés aux indications validées et de respecter les durées de prescription prévues par l’AMM. Une dépendance aux hypnotiques est possible, même en l’absence de facteurs de risque de dépendance. Chez les utilisateurs au long cours, quelle que soit la stratégie choisie, en ambulatoire ou à l’hôpital, avec ou sans prise en charge spécialisée, l’arrêt doit toujours être progressif, sur une durée de quelques semaines à plusieurs mois.

Bien que l’objectif soit l’arrêt complet, l’obtention d’une diminution de la posologie doit déjà être considérée comme un résultat favorable pour la HAS. Si la stratégie d’arrêt échoue, il est recommandé d’encourager le patient à recommencer ultérieurement après évaluation des raisons de l’échec. Il n’y a pas d’argument pour proposer un autre traitement médicamenteux lors du sevrage. L’accent doit être mis sur les mesures d’accompagnement non médicamenteuses qui peuvent être aussi prolongées que nécessaires.

Le syndrome de sevrage de l'alprazolam est généralement considéré comme le plus sévère des syndromes de sevrage des benzodiazépines : il est en effet plus souvent associé à des propos délirants voire à une entrée dans la psychose que le sevrage d'autres benzodiazépines.,

La carbamazépine et la clonidine ont montré un bénéfice chez les patients atteints du syndrome de sevrage de l'alprazolam. La carbamazépine peut aider à améliorer les troubles du sommeil, l'anxiété et l'instabilité de l'humeur qui sont souvent associés au sevrage.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....