Quiz express : prise en charge du risque cardiovasculaire chez la femme

Dr Yasmine S. Ali

Auteurs et déclarations

17 février 2021

Les recommandations actualisées sur la prise en charge de l’hypercholestérolémie de l’AHA et de l’American College of Cardiology (ACC) spécifient que les femmes de 40-75 ans qui présentent un taux élevé de triglycérides et un risque de MCV athérosclérotique supérieur à 7,5% peuvent être traitées par statines, fibrates ou acides gras oméga-3 conjointement à des modifications du mode de vie. Il est aussi nécessaire de prendre en charge en même temps que l’hyperlipidémie des facteurs de risques primaires et secondaires, tels que l’obésité, le syndrome métabolique, le diabète, l’hypothyroïdie, l’insuffisance rénale ou hépatique.

Les recommandations thérapeutiques spécifiques varient selon le degré de risque (modéré à élevé). Les recommandations américaines sont calquées sur celles de l’European Society of Cardiology (ESC) et l’European Atherosclerosis Society (EAS), à quelques petites différences près dans la classification des risques.

L’aide au sevrage tabagique doit être abordé avec toutes les fumeuses à chaque consultation. Il est possible de leur proposer des substituts nicotiniques et d’autres agents pharmacologiques en conjonction avec un traitement comportemental et des sessions d’aides au sevrage. Avant la ménopause, les femmes fumeuses ou ayant des facteurs de risque d’athérome et de tabagisme, doivent être considérées comme à risque majeur d’infarctus du myocarde. Les derniers registres FAST-MI français concluent à une augmentation de l’incidence des infarctus du myocarde de la femme jeune en lien avec le tabagisme qui est particulièrement délétère chez la femme jeune. Quand ce tabagisme est associé à une contraception œstroprogestative, le risque est encore multiplié. De fait, il est formellement déconseillé de prescrire une contraception œstroprogestative chez une femme tabagique à partir de 35 ans.

Une activité physique modérée de plus de 150 minutes hebdomadaire est recommandée dans le cadre de la prévention des MCV de la femme. Il est aussi possible de conseiller une activité physique soutenue pendant plus de 75 minutes par semaine.

Le traitement par statine est recommandé chez les femmes de ≥ 65 ans ayant déjà eu une MCV et ayant un contrôle adéquat de la pression artérielle.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....