La très grande majorité des Français satisfaits de leurs soignants

Serge Cannasse

Auteurs et déclarations

15 février 2021

France – L’enquête d’opinion Baromètre Santé, réalisée chaque année auprès d’un échantillon représentatif de la France métropolitaine, s’attache tous les deux ans aux questions de santé [1]. Un travail récent analyse les résultats regroupés des années 2015, 2017 et 2019.

Un état de santé perçu variant selon l’âge et le niveau de vie

Il en ressort que 73% des Français se déclarent en bonne santé, dont 26% en très bonne santé, alors que 6% estiment leur santé mauvaise ou très mauvaise. Ces appréciations varient d’abord avec l’âge et le niveau de vie :

  • 92% des 18-24 ans affirment être en bonne santé, versus 54% des 65 ans ou plus ;

  • 11% parmi les 20% des ménages les plus modestes se déclarent en mauvaise santé, contre 4% des 60% de ménages les plus aisés ;

  • 9% des inactifs (retraités, étudiants, personnes au foyer, ou en incapacité de travailler, etc) s’estiment en mauvaise santé, versus 4% des actifs ; cela tient d’une part à l’âge, d’autre part aux liens avérés entre inactivité et dégradation de la santé (dans les deux sens).

A noter que plus de sept Français sur dix se disent préoccupés par la santé de leurs concitoyens et quatre sur dix pensent qu’elle s’est détériorée au cours des dernières années.

Très grande confiance dans les soignants

En cas de problème de santé, 57% des Français ont d’abord recours à leur médecin, 22% à l’automédication ou à la consultation de sites internet et forums de discussion, 12% à la famille ou à un ami et 9% à un pharmacien. Le recours au médecin varie avec l’état de santé (69% des Français en mauvais état de santé s’adressent d’abord à leur médecin), l’âge (38% des 18-24 ans versus 70% des 65 ans et plus) et la situation professionnelle (artisans et commerçants moins enclins à consulter).

Dans leur grande majorité, les Français sont satisfaits de leurs soignants : 87% pour les généralistes et les infirmiers, 82% pour les dentistes et les médecins spécialistes. Les personnes en mauvaise santé recourent un peu moins que les autres aux dentistes 76% versus 83%, essentiellement chez les personnes aux revenus les plus modestes.

Inégalités perçues

En 2017, 27% des Français considéraient que les inégalités d’accès aux soins étaient les moins acceptables, devant celles liées à l’origine ethnique (18%) et aux revenus (15%). En 2019, les inégalités de revenus ont pris la première place (24%), devant celles d’accès aux soins (18%).

Alors que 74% des enquêtés estiment que tout le monde peut être soigné quel que soit son revenu et 67% quel que soit son lieu d’habitation, seuls 38% déclarent que la qualité des soins est indépendante du revenu et 37% du lieu d’habitation. Ces opinions varient peu avec l’état de santé des enquêtés.

Les mauvaises habitudes de vie et de santé sont perçues comme la principale cause des problèmes de santé des Français (28 %), suivis de l’environnement (24 %) et des conditions de travail (22 %). Cependant, 28% des Français en mauvais état de santé avancent ces dernières comme principale cause des problèmes de santé, versus 17% les mauvaises habitudes de vie.

Le fort attachement à l’Assurance maladie

Près des deux tiers des personnes interrogées jugent que l’Assurance maladie doit bénéficier à tous, sans distinction de catégorie sociale et de statut. Cette opinion varie peu selon l’âge, le sexe, le niveau de revenu ou encore le niveau de santé déclaré. L’attachement au caractère public de l’Assurance maladie est fortement majoritaire (94% des Français). 55% des personnes en bonne santé refusent d’échanger une baisse des prestations d’Assurance maladie contre une baisse des impôts ou des cotisations, versus 70% de celles en mauvaise santé.

Enfin, alors que le reste à charge continue de baisser (en moyenne 6,9% en 2019), 62% des Français le jugent encore trop élevé, cette opinion variant avec le niveau de vie (17% des 20% les plus modestes l’estiment « beaucoup trop élevé » versus 7% des 20% les plus aisés).

 

Cet article a été publié initialement sur Univadis.fr, membre du groupe Medscape.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....