Cas clinique : diarrhée cholériforme violente au lendemain du réveillon

Dr Benjamin Davido

Auteurs et déclarations

8 février 2021

Le syndrome d’intoxication aux amphétamines donne classiquement une tachycardie avec une hypertension et des signes d’excitation neuropsychiatrique, mais pas de diarrhée. Son diagnostic repose sur l’interrogatoire.

Les symptômes étant apparus très brutalement (< 6 heures), on peut évoquer une intoxication alimentaire par une toxine stable à la chaleur du Staphylococcus aureus (pâtisserie et viande transformée) ou du Bacillus cereus (riz, soja, denrées cuites gardées à température ambiante).

Tant que l’examen clinique n’est pas réalisé, on ne peut écarter une cause organique de type appendicite, qui peut se manifester par des symptômes inhabituels comme une diarrhée transitoire [1], en l’absence d’antécédent d’appendicectomie de surcroit.

Bien que la COVID-19 peut se manifester par des diarrhées aiguës dans un contexte fébrile, cette présentation plus fréquente chez le sujet âgé ne peut s’appliquer ici compte tenu de l’incubation beaucoup trop courte de notre cas.

Enfin, les TFI ne donnent pas de fébricule et sont plutôt une manifestation chronique qu’une diarrhée aiguë.

Votre examen clinique ne révèle aucune douleur abdominale, notamment pas de douleur au point de McBurney. Le reste de l’examen clinique est sans particularité, hormis une langue saburrale. Vous apprenez que l’organisateur de la soirée présente également les mêmes symptômes.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....