Diabète: l’insuline Toujeo remboursée chez l’enfant à partir de 6 ans

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

5 février 2021

France — L’insuline basale Toujeo® (insuline glargine 300 unités/ml) est désormais remboursée pour les enfants et adolescents (âgés de 6 à 17 ans) atteints de diabète sucré [1]. Ce remboursement intervient après que la commission de transparence a considéré, dans son avis rendu le 10 juin 2020, que le service médical rendu par Toujeo® est important dans cette la population pédiatrique.

Le diabète de type 1 ou insulinodépendant est le diabète plus fréquent chez l'enfant et l'adolescent. Cette maladie chronique survient, dans la moitié des cas, avant l'âge de 20 ans. L’incidence du diabète de type 1 chez les enfants et adolescents est en croissance régulière sur les deux dernières décennies avec une augmentation du nombre de cas de 3 à 4 % par an [2]. Actuellement en France, le nombre de cas de diabète de type 1 apparus chaque année est de 15 pour 100 000 enfants de moins de 15 ans [2].

Cette extension d’indication pour Toujeo® fait suite aux données cliniques de l'étude EDITION JUNIOR, premier essai randomisé, contrôlé ayant comparé l'efficacité et la sécurité de Toujeo® à l'insuline glargine 100 unités/mL chez cette catégorie de patients [3].

Dans cette étude, les enfants et adolescents (âgés de 6 à 17 ans) atteints de diabète de type 1 traités par Toujeo® ont obtenu une réduction comparable de leur hémoglobine glyquée (HbA1c) et présenté les mêmes risques d'épisodes d'hypoglycémie que ceux traités par insuline glargine 100 unités/ml.

Dans le traitement du diabète de type 1 chez l'adolescent et l'enfant à partir de 6 ans, Toujeo®est un traitement de 1ère intention.

Dans le traitement du diabète de type 2 chez l'adolescent et l'enfant à partir de 6 ans, la place dans la stratégie thérapeutique de Toujeo®, en tant qu'analogue de l'insuline humaine à longue durée d'action, est la suivante :

  • après échec de la modification des habitudes de vie, un traitement médicamenteux par metformine (AMM chez l'enfant à partir de l'âge de 10 ans et l'adolescent) et parfois l'insuline peut être instauré.

  • dans certains cas, il peut être nécessaire d'instaurer temporairement l'insuline en début de traitement en cas de symptômes d'hyperglycémie grave au moment du diagnostic.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....