Vaccin approuvé au RU, stratégies vaccinales précisées…: focus sur l’actualité internationale

L’équipe rédactionnelle

Auteurs et déclarations

4 décembre 2020

Paris, France — Vaccin approuvé au Royaume-Uni, stratégies vaccinales précisées…, nos équipes rédactionnelles locales* reviennent sur les actualités « Covid-19 »  internationales qui ont marqué ces derniers jours.

EUROPE

Le Royaume-Uni est le premier pays au monde à avoir approuvé le vaccin COVID-19 de Pfizer/BioNTech. Le vaccin est toujours en cours d'évaluation par la FDA américaine et l'Agence européenne des médicaments. Bien que le Royaume-Uni soit toujours sous le régime transitoire de Brexit jusqu'à la fin de l'année, la législation européenne permet une autorisation temporaire par les régulateurs de chaque pays en fonction des besoins de santé publique.

La Belgique commencera à vacciner contre COVID-19 le 5 janvier si l'UE donne son feu vert au vaccin, a déclaré mercredi le Premier ministre Alexander De Croo.

En parallèle, les chirurgiens de l'hôpital universitaire belge de Louvain ont effectué la première transplantation de poumons à partir d'organes provenant d'un donneur qui avait eu une forme modérée de COVID-19.

Le ministre espagnol de la santé a annoncé le 2 décembre les « mesures COVID-19 pour Noël ». L'objectif est clair : éviter une troisième vague en Espagne avant le début de la vaccination en janvier 2021. Les réunions seront limitées à 10 personnes les 24, 25, 31 décembre et 1er janvier, avec un couvre-feu prolongé jusqu'à 1h30 la veille de Noël et du Nouvel An. La mobilité est également restreinte du 23 décembre au 6 janvier, sauf pour les visites à la famille. La courbe continue à diminuer, avec 265 cas de COVID pour 100 000 habitants.

En Italie, l'indice Rt était de 1,08 (au niveau national) la semaine dernière, avec de grandes différences entre les régions (de 1,2 en Toscane à 0,71 en Sardaigne). Le ministère italien de la santé, Roberto Speranza, a annoncé le 2 décembre les points clés de la stratégie nationale de vaccination. L'Italie a opté pour 202 573 000 doses de vaccin provenant d'AstraZeneca, Johnson&Johnson, Sanofi, Pfizer, CureVac et Moderna. Les soignants devraient être vaccinés au cours du premier trimestre 2021 (si l'EMA et l'AIFA, l'agence nationale du médicament, approuvent les vaccins comme prévu), puis les plus de 80 et les personnes souffrant de comorbidités. Les plus jeunes seront vaccinés au plus tôt en septembre 2021.

En France, si le nombre d’hospitalisations continue à baisser, celui des nouvelles contaminations est reparti à la hausse et fait craindre à certains experts une troisième vague. Toutefois, la levée du confinement est prévue pour le 15 décembre même si des mesures restrictives de type « couvre-feu » resteront de mise.

En parallèle, alors que le gouvernement a commandé 200 millions de doses de vaccins, la stratégie de vaccination a été clarifiée. A partir de début janvier, elle se déroulera en plusieurs étapes, par ordre de priorité, en débutant par les personnes âgées et résidents en services de longs séjours et les personnels y exerçant. Enfin, la HAS accorde une place de plus en plus importante aux tests de diagnostic rapide  dans le dépistage de COVID-19.

Pour l'Allemagne, la mortalité due à la maladie COVID-19 entre la mi-février et la mi-septembre est estimée à 11,3/100 000 habitants, et la surmortalité de toute cause est estimée à environ 10,0/100 000 habitants. Cette valeur se situe dans la moyenne internationale. Les pays scandinaves du nord, l'Australie et le Japon, par exemple, se situent dans une fourchette nettement inférieure. Les États-Unis, en revanche, ont un taux de mortalité plus élevé.

ETATS-UNIS

Alors que la recrudescence des cas de Covid-19 se poursuit aux États-Unis (le nombre de personnes hospitalisées a dépassé les 100 000), les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) n’ont pas chômé. L'agence a annoncé deux options de quarantaine plus courtes - 10 jours ou 7 jours - pour les personnes exposées au COVID-19. S’appuyant sur de nouvelles données et un « risque acceptable » de transmission, l'agence espère que la réduction de la quarantaine de 14 jours permettra d'accroître l’acceptation de cette mesure. Par ailleurs, le comité consultatif des CDC sur les vaccins a publié son plan de priorisation de la vaccination contre la maladie COVID-19. Après avoir débattu, le groupe a décidé que les soignants et les personnes âgées résidant dans des établissements de soins de longue durée seraient les premiers vaccinés.

RUSSIE

Le président russe Vladimir Poutine aurait ordonné un programme volontaire de vaccination de masse contre la maladie COVID-19 dans tout le pays, à partir de la semaine prochaine. « Mettons-nous d'accord sur ce point - vous ne me ferez pas de rapport la semaine prochaine, mais vous commencerez la vaccination à grande échelle... Mettons-nous déjà au travail », a déclaré M. Poutine à la vice-première ministre Tatiana Golikova.

ASIE-OCEANIE

La Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, a annoncé l'assouplissement de plusieurs restrictions relatives au COVID-19 à partir du 7 décembre, notamment la suppression du nombre maximal de personnes pour les mariages, les enterrements et les lieux de réception, sous réserve de garantir une personne par 2 mètres carrés.

Le Serum Institute of India a déposé une plainte en diffamation contre un volontaire qui a participé à leur essai du vaccin COVID-19 (candidat Oxford/AstraZeneca). Le participant leur avait envoyé un avis juridique alléguant que le vaccin avait déclenché une réaction indésirable entraînant une grave déficience neurologique. La société a déclaré que les complications n'avaient aucune corrélation avec l'essai et a qualifié les allégations de « malveillantes ». Les institutions indiennes enquêtent sur l’affaire.

L'Indonésie a enregistré un nouveau record quotidien d'infections par COVID-19, avec 6 267 cas signalés le 30 novembre.

A noter :Ce tour d’horizon donne un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. 

*Ont collaboré à cet article Aude Lecrubier (Medscape édition française), Sonja Boehm (Medscape édition allemande), Leoleli Schwartz (Medscape en portugais), Tim Locke (Medscape Royaume-Uni), Mariana Lopez (Medscape en espagnole), Sabine Verschelde (MediQuality), Daniela Ovadia (Univadis Italie), Maria Baena (Univadis, Espagne), Pavankumar Kamat (Univadis pour l’Asie).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....