Cas clinique : fièvre et diarrhée après un retour de voyage en Côte d'Ivoire

Dr Benjamin Davido

Auteurs et déclarations

4 décembre 2020

Il s’agit d’un tableau de paludisme ayant au moins 2 critères d’hospitalisation, à savoir l’anémie et la parasitémie élevée, qui justifient d’une surveillance en milieu hospitalier sans contre-indication à l’eurartesim PO. On s’assurera qu’il ne s’agisse pas d’un faux positif du VIH, décrit lors des infections aiguës à Plasmodium[2] et qui justifie un Western-Blot ainsi qu’une mesure de la charge virale (PCR-ARN).

La patiente a bien répondu au traitement instauré et l’infection par le virus du VIH est écartée.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....