Cas clinique : fièvre et diarrhée après un retour de voyage en Côte d'Ivoire

Dr Benjamin Davido

Auteurs et déclarations

4 décembre 2020

On retiendra qu’il s’agit ici d’une neutropénie avec thrombopénie sans lymphopénie, évocateurs d’un paludisme ou d’une salmonellose. En revanche, la touche hépatique associée à un subictère à bilirubine libre (non conjuguée) plaide pour une hémolyse dans le cadre d’un paludisme.

Par la suite, le frottis goutte épaisse ainsi que le test rapide antigénique reviennent positifs pour un Plasmodium falciparum avec une parasitémie à 2%. De façon concomitante, le laboratoire vous informe que la PCR COVID de la patiente est négative, en revanche la sérologie VIH est faiblement positive.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....