Quiz express : traitement de l’acné en fonction de la couleur de la peau

Dr William D. James

Auteurs et déclarations

9 septembre 2020

Selon les données publiées dans la première partie de l’article de la Northwestern University, le risque d’hyperpigmentation post-inflammatoire, de cicatrices et de chéloïdes est majoré chez les personnes à peau colorée. Afin de prévenir l’hyperpigmentation post-inflammatoire induite par le traitement, il est essentiel d’éviter les médicaments qui induisent des irritations ou des inflammations de la peau.

Les rétinoïdes, lorsqu’ils sont nécessaires, doivent être prescrits à la dose la plus faible et le médecin doit procéder par la suite à une titration jusqu’à la dose maximale tolérée. La prescription non continue est la plus habituelle en début de traitement : ainsi, une application deux fois par semaine est plus adaptée qu’un traitement un jour sur deux. La tolérance cutanée de la formulation crème est bien souvent supérieure à celle des gels.

Parce que le peroxyde de benzoyle peut assécher la peau et être à l’origine d’inflammations, l’utilisation de faibles concentrations (<5 %) peut éviter l’irritation et l’hyperpigmentation post-inflammatoire qui en découle.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....