Quiz express : traitement de l’acné en fonction de la couleur de la peau

Dr William D. James

Auteurs et déclarations

9 septembre 2020

Tous les médicaments qui préviennent la formation de lésions inflammatoires peuvent limiter le risque d’hyperpigmentation additionnelle. Néanmoins, deux molécules sont dotées d’un effet propre sur les lésions hyperchromiques. Selon les recommandations de l’AAD, l’acide azélaïque à 20 %, utilisé chez les patients à pigmentation Fitzpatrick type IV ou plus, permet de prévenir l’apparition d’hyperpigmentation. Il est aussi précisé que l’acide azélaïque peut être utilisé comme traitement adjuvant de l’acné et en particulier lorsque des lésions hyperpigmentées post-inflammatoires sont déjà présentes.

Les rétinoïdes topiques sont eux aussi indiqués chez ces patients.

La SFD précise que l’acide azélaïque est indiqué associé au peroxyde de benzoyle en cas d’acné moyenne de plus de la moitié de la surface du visage et associée à de nombreuses papules ou pustules, des comédons ouverts ou fermés et parfois des nodules.

L’acide salicylique en préparation industrielle ou officinale est bien toléré, mais les études cliniques dans le domaine de l’hyperpigmentation manquent.

Le peroxyde de benzoyle seul ou en association avec des antibiotiques locaux est recommandé pour les acnés légère, il peut être associé à des rétinoïdes locaux. Dans les firmes plus sévères, les rétinoïdes peuvent être prescrits par voie générale. Du fait de son action préventive sur l’apparition de résistances bactériennes, le peroxyde de benzoyle est recommandé en association avec les antibiotiques (locaux ou systémiques).

La dapsone à 5 % en application locale est indiquée en cas d’acné inflammatoire.

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....