COVID-19 et enfants : le rôle des établissements scolaires dans la transmission du virus

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

26 août 2020

Saint-Maurice, France – Alors que la rentrée scolaire approche et que le ministère de l’Education nationale et de la jeunesse en peaufine les dernières modalités pratiques, Santé publique France présente les principaux résultats du rapport publié en août 2020 par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) sur l’infection par le SARS-CoV-2 chez les enfants et le rôle du milieu scolaire dans la transmission du virus. Et ils sont plutôt rassurants [1,2]

Objectif et méthodologie

L'objectif de ce rapport était de fournir :

  • un aperçu de l'épidémiologie et des caractéristiques de la maladie Covid-19 chez les enfants (0-18 ans) dans les pays de l’Union européenne, de l’espace économique européen et au Royaume-Uni ;

  • une évaluation du rôle des établissements scolaires et de garde d’enfants dans la transmission du SARS-CoV-2.

En termes de méthodologie, les rapporteurs se sont fondés sur l’analyse de la littérature scientifique et les enquêtes et sondages réalisés dans les différents pays de la zone concernée (Europe au sens large), sachant que la plupart d’entre eux ont fermé leurs écoles alors que l’épidémie progressait.

En semaine 17 (20-26 avril 2020), 80% des pays (25/31) avaient fermé totalement ou partiellement les écoles primaires, 90% (28/31) maintenaient les écoles primaires closes et 100% (31/31) avaient fermé les collèges et les établissements d’éducation supérieure. A partir de la mi-mai, avec la réduction du nombre de cas, les états ont peu à peu commencé à rouvrir des écoles. A la mi-juin, la plupart des pays avaient rouvert les établissements scolaires, sauf pour ceux dont les vacances d’été avaient déjà démarré. A noter cependant que 4 états membres (Estonie, Finlande, Islande et Suède) n’ont jamais fermé leurs écoles maternelles et que Islande et Suède n’ont jamais fermé leurs écoles primaires.

Messages clés

  • Une faible proportion (<5%) de l'ensemble des cas Covid-19 signalés dans l'UE/EEE et au Royaume-Uni concerne des enfants (personnes de 18 ans et moins). En cas de diagnostic positif de Covid-19, les enfants sont beaucoup moins susceptibles d'être hospitalisés ou d'avoir une issue fatale que les adultes. 

  • Chez les enfants, l’infection est généralement plus légère ou asymptomatique, ce qui signifie que l'infection peut passer inaperçue ou ne pas être diagnostiquée. 

  • Lorsqu'ils présentent des symptômes, les enfants excrètent la même quantité de virus que les adultes et sont donc contaminants comme le sont les adultes. Le caractère infectieux des enfants asymptomatiques est inconnu. 

  • Bien que très peu de cas groupés de Covid-19 en milieu scolaire aient été documentés, ils se produisent et peuvent être difficiles à détecter en raison du peu de symptômes chez les enfants infectés. 

  • La majorité des pays rapportent une séroprévalence chez les enfants légèrement plus faible que chez les adultes, mais ces différences restent à confirmer. Des études plus ciblées sur les enfants doivent être réalisées afin de mieux comprendre la dynamique de l’infection et de la production des anticorps.

  • Les investigations des cas en milieu scolaire suggèrent que la transmission d'enfant à enfant en milieu scolaire est rare et n’est pas la principale cause d'infection par le SARS-CoV-2 chez les enfants dont l'infection coïncide avec la période de fréquentation de l'école, en particulier dans les écoles maternelles et primaires.

  • Si la distanciation physique et les mesures d'hygiène sont appliquées, il est peu probable que les écoles constituent des environnements de propagation du virus plus favorables que les environnements professionnels ou de loisirs avec des densités de population similaires.

  • L'impact de la fermeture / réouverture d'écoles sur les niveaux de transmission dans la communauté fait l’objet de publications contradictoires. Cependant, le contact tracing autour d’un cas dans les écoles et les données d’un certain nombre de pays de l'UE suggèrent que la réouverture des écoles n'a pas été associée à une augmentation de la transmission communautaire.

  • Les données disponibles indiquent également que la seule fermeture des établissements de garde d'enfants et des écoles n’est probablement pas une mesure de contrôle efficace pour limiter la transmission communautaire du Covid-19. De telles fermetures sont peu susceptibles d’augmenter la protection des enfants, la plupart développant une forme très légère de Covid-19, voire aucun symptôme.

  • Les décisions relatives à la mise en place de mesures de contrôle dans les écoles et aux fermetures/ouvertures de ces établissements doivent être cohérentes avec les autres décisions de distanciation physique et la santé publique au sein de la communauté.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....