POINT DE VUE

ESC 2020 : Les études à ne pas manquer, selon Gabriel Steg

Pr Ph Gabriel Steg

Auteurs et déclarations

24 août 2020

Le blog du Pr Gabriel Steg – Cardiologue

TRANSCRIPTION

Le mois d’août est traditionnellement dévolu à la préparation du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) qui est prévu à la fin du mois (29 août -1er septembre 2020). Cette année, COVID oblige, la situation est un peu exceptionnelle et le congrès étant virtuel, une grande partie de la préparation est déjà derrière nous ― les grandes sessions ont été pré-enregistrées, ce qui n’empêchera pas une discussion interactive au moment du congrès, en ligne. Comme chaque année, le programme est riche des grandes études, et j’en ai sélectionnées plusieurs parmi les Hotlines qui me paraissent être celles qui pourraient modifier la pratique clinique dans les années à venir.

Tout d’abord il y aura des études sur les inhibiteurs du SGLT2, à la fois pour ralentir l’insuffisance rénale, comme l’essai DAPA-CKD [NCT03036150 ; session ESC] avec la dapagliflozine, ou pour traiter l’insuffisance cardiaque chez des patients diabétiques ou non diabétiques, comme l’essai EMPEROR-Reduced [NCT03057977 ; session ESC], qui s’apparente, avec l’empagliflozine, à l’essai DAPA-HF présenté l’année dernière.

Il y a aura aussi de nouveaux traitements pour de nouvelles maladies, avec par exemple l’essai EXPLORER-HCM [NCT03723655 ; session ESC] qui teste le mavacamten dans le traitement de la cardiopathie hypertrophique obstructive symptomatique.

Nous verrons également des essais dans la fibrillation auriculaire (FA), en particulier EAST-AFNET 4 [NCT01288352 ; session ESC] qui compare une stratégie de contrôle du rythme précoce à une stratégie de prise en charge habituelle de la FA.

Dans le TAVI, sera présenté un nouveau résultat de l’étude POPULAR-TAVI [NCT02247128 ; session ESC] qui s’intéresse à la comparaison aspirine avec ou sans clopidogrel chez les patients qui ont un TAVI.

Il y aura des essais de prévention secondaire : vous vous souvenez certainement des résultats de l’essai COLCOT avec la colchicine à faible dose présenté l’année dernière. Cette année, nos collègues australiens présenteront les résultats de LoDoCo2 [U1111-1139-8608; session ESC], avec à nouveau la colchicine à la dose de 0,5mg, chez environs 5000 patients en situation de prévention secondaire.

Covid-19 : l’équipe de Duke présentera l’essai BRACE-CORONA [NCT04364893 ; session ESC] qui interroge s’il faut continuer ou interrompre les inhibiteurs de l’enzyme de conversion chez les patients atteints de Covid-19. C’est un essai similaire à une étude menée par des équipes parisiennes coordonnée par le Pr Gilles Montalescot et le Pr Eric Vicaut.

Enfin, nous aurons le plaisir de partager les premiers résultats de l’essai français REALITY [NCT02648113 ; session ESC], un PHRC sur les stratégies transfusionnelles, libérales ou restrictives, chez des patients qui ont un infarctus du myocarde et une anémie.

Voilà ma sélection personnelle, une sélection limitée parmi les très nombreuses grandes études qui seront présentées au congrès et dont je pense qu’elles pourront certainement modifier notre pratique à tous. Je vous souhaite une bon mois d’aout, je l’espère consacré à des vacances, pour bien vous reposer avant la rentrée. À bientôt.

Voir les autres blogs du Pr Steg

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....