Asthmatiques sévères et reprise du travail

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

3 juillet 2020

France – Le nouveau protocole national de déconfinement en entreprises publié le 24 juin dernier par le Ministère du Travail permet aux personnes fragiles et à leurs proches de poursuivre le télétravail, de rester en arrêt ou au chômage partiel [1]. C’est notamment le cas des personnes souffrant d’asthme sévère, rappelle l’Association Asthme & Allergies [2].

Protocole national de déconfinement  

Le ministère du Travail a publié le 24 juin 2020 « un protocole national de déconfinement » pour accompagner les entreprises à reprendre leur activité tout en assurant la protection de la sécurité et de la santé de leurs salariés : mise en place d'un référent Covid-19, respect de la distanciation physique d'1 mètre, télétravail... Ce document de 19 pages se substitue à la version antérieure publiée le 3 mai 2020

« Pour les personnes à risque de forme grave de Covid-19 ou qui vivent avec une personne de profil semblable, le télétravail doit être favorisé par les employeurs. Il doit faire l'objet d'une demande des intéressés et au besoin, après un échange entre le médecin traitant et le médecin du travail, dans le respect du secret médical. Ceux qui ne peuvent pas télétravailler peuvent consulter leur médecin traitant ou leur médecin du travail pour l'établissement d'un arrêt de travail (certificat d'isolement) » précise le Ministère du travail.

Asthme & Allergies rappelle, de son côté, que les personnes souffrant d'asthme sévère font partie des personnes dites "vulnérables" face au Covid-19 et bénéficient donc de ces mesures. Il en est de même pour les personnes qui partagent le domicile d'une personne vulnérable.

L'asthme sévère correspond à des critères diagnostiques précis. C'est une forme rare de l'asthme qui ne concerne que 3,5 à 5% des patients asthmatiques et qui donne lieu à une prise en charge par l'Assurance Maladie au titre d'une Affection de Longue Durée (ALD).

Pour en savoir plus :

Informations sur le dispositif d'indemnisation des interruptions de travail des personnes vulnérables et des personnes cohabitant avec une personne vulnérable

Avis du Haut Conseil de Santé Publique - reprise du travail des personnes à risque

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....