Cas clinique : alcoolisation aiguë chez un patient confiné

Dr Dominique Savary

Auteurs et déclarations

10 juin 2020

La mesure de l’osmolalité permet, en cas de trou osmolaire (osmolalité mesurée-osmolalité calculée) élevé, d’évoquer la présence dans le plasma d'une molécule ayant un effet osmotique. Une hypothèse toxicologique est alors hautement probable.

Osmolalité mesurée : 360 mosm/L (295 – 305)

Osmolarité calculée : 337 mosm/L (295 – 305)

L’osmolalité calculée = (Na + K) x 2 + (urée + glucose). Ici elle est de 304 mosm/L, car il faut aussi tenir compte de l’éthanolémie (1 g/L d’éthanol correspond à 22 mosm/L). D’où une osmolalité calculée de 304 + (1,5 x 22) = 337 mosm/L.

Trou osmolaire : 23 mosm/L (< 8).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....