Bexsero : l’Europe autorise un nombre réduit de doses de vaccin contre la méningite B dès l’âge de 2 mois

Stéphanie Lavaud

5 juin 2020

Amsterdam, Pays-Bas – La Commission européenne (CE) a approuvé un nouveau schéma vaccinal pour Bexsero, en 2+1, qui permet de démarrer la vaccination des nourrissons dès l’âge de deux mois. La méningite à méningocoque B, une maladie peu fréquente mais potentiellement mortelle, peut atteindre un pic chez les nourrissons dès l’âge de cinq mois.

Contre l'infection invasive méningococcique

Doté d’une AMM depuis 2013, Bexsero® est un vaccin indiqué pour l'immunisation active contre l'infection invasive méningococcique causée par Neisseria meningitidis de groupe B, responsable de méningite B. Jusqu’à présent, les professionnels de santé pouvaient démarrer la vaccination par Bexsero chez les nourrissons âgés de deux mois uniquement s’ils adoptaient le schéma d’administration en 3+1, soit trois doses avant le rappel.

Sur décision européenne, relayée par le laboratoire GSK [1], Les médecins peuvent désormais démarrer le schéma de vaccination par Bexsero avec moins de doses (2+1) lors d’une consultation du nourrisson dès l’âge de 2 mois.

« Bexsero peut également être administré en même temps que les autres vaccins infantiles, notamment le vaccin hexavalent, les vaccins pneumococciques, ceux contre la rougeole, les oreillons, la rubéole et la varicelle et contre les méningocoques A, C, Y et W3 , selon leurs calendriers vaccinaux respectifs » précise le laboratoire.

La mise à jour du schéma posologique européen s’appuie sur les résultats obtenus au Royaume-Uni et publiés dans la revue New England Journal of Medicine en début d’année. Les données du programme national de vaccination infantile de Public Health England (PHE) sur Bexsero, dont la première dose est administrée à l’âge de deux mois, ont montré une réduction de 75% des cas de méningite B chez les nourrissons, soit 277 cas estimés sur trois ans [2].

Vaccin non remboursé

Chez les nourrissons et les enfants âgés de moins de 2 ans, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés avec Bexsero dans les études cliniques étaient une sensibilité et une rougeur au site d'injection, de la fièvre et une irritabilité. Chez les adolescents et les adultes, les effets indésirables les plus fréquemment rapportés avec Bexsero dans les études cliniques étaient une douleur au site d’injection, un malaise et des maux de tête.

En, Europe, Bexsero® est actuellement le seul vaccin contre le méningocoque B autorisé chez les enfants de moins de 10 ans. Dans un avis datant d’octobre 2013, le Haut Conseil de la santé publique recommande cette vaccination uniquement pour les personnes à risque élevé de contracter une infection invasive à méningocoque, et dans les populations ciblées dans le cadre de situations spécifiques (épidémies, grappes de cas).

A ce jour, l’utilisation du vaccin Bexsero dans le cadre d’une stratégie généralisée de prévention des IIM B en France n’est donc ni recommandée et ni remboursée.

 

Méningite à méningocoque B : une dose de Bexsero en moins pour les nourrissons

Méningocoque B : vaccin Bexsero pour tous les nourrissons?

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....