Revue de presse en cardiologie

L’actualité de mai en cardiologie : revue de presse de W. Amara

Dr Walid Amara

Auteurs et déclarations

27 mai 2020

LA SÉLECTION DU MOIS DE MAI 2019

Walid Amara a sélectionné 4 articles publiés ce mois-ci dans la presse médicale : baisse des infarctus du myocarde durant la crise du Covid, recyclage des pacemakers, registre CARDIOTOX, et impact des réseaux sociaux (twitter) sur le taux de citation des publications scientifiques.

  1. Où sont passé les infarctus du myocarde durant le Covid? En France, comme à l’étranger, plusieurs centres ont constaté une diminution des IDM et des AVC qui arrivaient en urgence durant la crise sanitaire. Une publication de Mathew Solomon dans le New England Journal of Medicine [1], rapporte une baisse de 48% des infarctus aigus du myocarde dans l’état de Californie par rapport à 2019 durant cette période.

  2. Peut-on réutiliser des pacemakers et des défibrillateurs explantés après stérilisation ? Depuis 1983, au Canada, des dispositifs sont explantés pour être réutilisés dans des pays défavorisés (Mexique, République Dominicaine, Guatemala, Honduras etc.). Un registre de 2003-2019, portant sur 1050 appareils, a été publié dans le New England Journal of Medicine,[2] et montre un taux d’infection ou de décès lié au dispositif réutilisé de 2% (vs 1,2% dans la cohorte appariée contrôle de 3000 patients implantés au Canada), avec une différence qui n’était pas significative. (Voir : Une étude relance l’intérêt de la ré-utilisation des pacemakers et défibrillateurs usagés

  3. Classification de la cardiotoxicité des anticancéreux : le registre CARDIOTOX, publié dans le European Heart Journal, [3] a évalué les effets cardio-toxiques des médicaments utilisés en cancérologie chez 865 patients. La toxicité était classée comme légère (la plus fréquente, survenant chez 1/3 des patients), modérée ou sévère (5%). Modérée = fraction d’éjection 40-50% et présence d’autres anomalies ventriculaires ; sévère = fraction d’éjection < 40% ou signes d’insuffisance cardiaque ou décès CV. Les auteurs insistent sur le dépistage précoce et l’utilisation des biomarqueurs (troponine, BNP).

  4. Le savoir-faire et le faire-savoir : l’analyse préliminaire d’une étude randomisée, publiée dans le European Heart Journal par l’ESC[4], montre que lorsque les articles sont promus sur twitter, leur taux de citation subséquent est significativement plus important. Les éléments discriminants pour déterminer le taux de citation sont le score Altmetric et le nombre d’utilisateurs qui twittaient…

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....