Quiz express : les pneumopathies bactériennes

Dr Michael Stuart Bronze, Dr Isabelle Catala

Auteurs et déclarations

10 février 2020

Streptococcus pneumoniae est à l’origine de 30 à 60 % des pneumonies aiguës communautaires en France. Il est plus fréquent chez les plus de 40 ans, en cas d’infection à VIH ou d’éthylisme chronique. Dans sa forme classique, il est à l’origine d’une pneumonie franche lobaire aiguë : début brutal, point douloureux en coup de poignard, tous sèche initiale puis expectorations purulentes, frissons intenses et fièvre élevée dès le premier jour, malaise général.

Mycoplasma pneumoniae et Chlamydia pneumoniae sont à l’origine de pneumonies à début progressif avec une fièvre peu élevée, un tableau de bronchite, et des signes généraux intenses pseudo-grippaux.

Chlamydophylia psittaci survient après un contact avec des oiseaux. Il s’y associe des signes extra-pulmonaires (myalgies, splénomégalie, cytolyse hépatique).

Coxiella burnetti est transmis par voie aérienne après un contact avec certains animaux. Le début de la symptomatologie est brusque, la fièvre est élevée, des signes extra-respiratoires s’y associent (myalgies, hépato splénomégalie).

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....