POINT DE VUE

Tatouages sur peaux à problèmes

Stéphanie Lavaud

Auteurs et déclarations

18 décembre 2019

France — Peut-on se faire tatouer quand on présente une peau à problèmes ? Le Dr Nicolas Kluger (dermatologue, Hôpital Bichat-Claude Bernard et Hôpital Universitaire d’Helsinki, Finlande), à la tête d’une consultation dédiée aux tatouages, nous répond à l’occasion des Journées Dermatologiques de Paris 2019 (JDP).

Quels sont les patients avec des problèmes de peau qui peuvent bénéficier de tatouages ? Virtuellement, tous les patients peuvent se faire tatouer. Il y a très peu de vraies contre-indications, si ce n’est les patients qui ont eu des mélanomes. Dans ce cas, on ne peut pas tatouer la cicatrice pour des raisons de surveillance.

Ce qu’il faut savoir, c’est que lors d’une maladie chronique de peau comme un eczéma atopique, un psoriasis, un vitiligo…il est vrai que les dermatoses aiment bien aller sur des zones traumatiques dont les tatouages. De fait, la principale question des patients est : est-ce que la maladie de peau va aller sur le tatouage ?

Il y a quelques règles à respecter comme toujours avertir son dermatologue de son soin de se faire tatouer, aller se faire tatouer quand la maladie est au repos.

Si la maladie de peau est traitée par des médicaments, se renseigner auprès du dermatologue ou du généraliste pour savoir si ces traitements sont incompatibles. Les traitements immunosuppresseurs et les biothérapies pourraient poser des soucis, notamment favoriser des infections ou des retards de cicatrisation ; c’est pourquoi il faut que le médecin soit au courant pour discuter avec lui du meilleur moment ;

Et enfin, il faut toujours prévenir le tatoueur que l’on a une maladie de peau et des traitements pour que le tatoueur décide de lui-même si c’est le bon moment pour se faire tatouer. La plupart du temps celui-ci renvoie le patient vers son médecin.

Sachant que le risque principal est que la dermatose aille sur la peau. Donc, on peut faire une plaque de psoriasis, d’eczéma ou un vitiligo sur son tatouage. Après on a tous les risques classiques : celui d’allergies à la couleur, le rouge le plus souvent, ou le risques d’infections (identique pour le patient lambda et n’importe quelle personne bien portante).

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....