Tétanos : un enfant non vacciné hospitalisé 8 semaines aux Etats-Unis

Aude Lecrubier, Nicola M. Parry

Auteurs et déclarations

14 mars 2019

Etats-Unis — Un cas de tétanos chez un enfant non vacciné dans l’état de l’Oregon aux Etats-Unis rappelle la menace que constitue cette maladie rare mais dangereuse.

Le cas, publié dans l’édition en ligne du Morbidity and Mortality Weekly Report des Centers for Disease Control (CDC) du 7 mars[1] indique qu’un petit garçon de 6 ans a contracté la maladie en 2017 en se blessant au front alors qu’il jouait dehors dans la ferme familiale. La blessure a été nettoyée et suturée à domicile mais le garçon n’a pas été vacciné contre le tétanos.

Six jours plus tard, il a développé des symptômes de crispation des mâchoires, des spasmes involontaires des muscles des membres supérieurs, un opisthotonos (corps incurvé en arrière et membres en extension), des contractions généralisées et des difficultés respiratoires.

Il a été transporté d’urgence à l’hôpital où le diagnostic de tétanos a été posé. Il est resté hospitalisé 8 semaines, a reçu des anticorps anti tétanos et le vaccin DTPac. Sa blessure a été rincée et débridée et il a reçu du métronidazole IV.

En parallèle, il a fallu réaliser un blocage neuromusculaire pour contrôler les contractions musculaires, des perfusions en continu pour la douleur et la pression artérielle et une trachéotomie pour mettre en place une assistance ventilatoire.

 
En France, 35 cas de tétanos ont été déclarés entre 2012 à 2017...parmi lesquels 8 sont décédés. Santé Publique France
 

Après deux mois, son état s’est suffisamment amélioré pour qu’il soit transféré dans un centre de réadaptation/convalescence où il est resté 17 jours.

Un mois plus tard, il était capable de retrouver ses activités quotidiennes habituelles.

Sa famille a refusé la deuxième dose de DTPac et les autres vaccinations recommandées par les médecins.

Ce cas de tétanos est le premier depuis 30 ans dans l’Oregon et globalement, les cas de tétanos dans les pays occidentaux sont rares. En France, 35 cas de tétanos ont été déclarés entre 2012 à 2017, selon Santé Publique France, parmi lesquels 8 sont décédés, soit une létalité de 23%.

Ce cas américain rappelle cependant celui, d’un petit patient français qui avait contracté le tétanos en 2015 alors qu’il n’était pas vacciné et que son carnet de santé indiquait qu’il l’était. L’enfant était suivi par un  pédiatre tourangeau, connu pour des positions « anti-vaccin ». Celui-ci a, par la suite, été radié de l'Ordre des médecins.

Vaccination contre diphtérie, tétanos, poliomyélite : rappel du schéma vaccinal

En population générale :

Vaccination avec un vaccin combiné comportant la valence D : une dose à l’âge de 2 mois (8 semaines) et 4 mois suivie d’une dose de rappel à 11 mois.

Rappels ultérieurs :

  • à 6 ans : une dose de vaccin DTCaPolio ;

  • entre 11 et 13 ans : une dose de vaccin dTcaPolio ;

  • à 25 ans : une dose de dTcaPolio, ou, si la personne a reçu une dose de vaccin coquelucheux depuis moins de 5 ans, une dose de dTPolio ;

  • à 45 ans : une dose de dTPolio ;

  • à 65 ans : une dose de dTPolio ;

  • à 75 ans, 85 ans, etc. (intervalle de dix ans au-delà de 65 ans) : une dose de dTPolio.

Adapté de l’article original de Medscape.com Tetanus Remains a Threat to Unvaccinated

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....