Endométriose : le plan d'action d'Agnès Buzyn

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

12 mars 2019

Paris, France-- A l’occasion de la journée des droits des femmes et pour clôturer la semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose, Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, a annoncé un plan d’action pour renforcer la prise en charge de la maladie[1].

L'endométriose

La définition de l’endométriose est histologique.La maladie est caractérisée par la présence de glandes ou de stroma endométrial en dehors de l’utérus. Il s'agit d'une maladie multifactorielle, résultant de l’action combinée de facteurs génétiques et environnementaux, et de facteurs liés aux menstruations. L’endométriose nécessite une prise en charge lorsqu’elle a un retentissement fonctionnel (douleur, infertilité) ou lorsqu’elle entraîne une altération du fonctionnement d’un organe.

Détecter l’endométriose plus tôt

Parmi les principales mesures du plan d'action annoncé par la ministre, plusieurs visent à renforcer la détection précoce de l’endométriose :

  • Recherche des signes d’endométriose dans les nouvelles consultations obligatoires du calendrier de suivi médical de l’enfant et de l’adolescent, à 11-13 ans et 15-16 ans pour les jeunes filles;

  • Intégration de la recherche de signes d’endométriose dans les consultations dédiées à la santé sexuelle des jeunes filles entre 15 et 18 ans réalisées par les médecins ou les sages-femmes et mobilisation des services universitaires de médecine préventive et de promotion de la santé;

  • Renforcement de la formation sur les signes d’alerte, le diagnostic et la prise en charge de premier recours de l’endométriose dans la formation initiale et continue des professionnels de santé concernés.

 
Recherche des signes d’endométriose dans les nouvelles consultations obligatoires du calendrier de suivi médical de l’enfant et de l’adolescent.
 

Créer des "filières endométriose" dans tous les territoires

Le plan stipule également qu'il est souhaitable de mieux accompagner les femmes et rendre simples et cohérents les parcours de soins .

Ainsi, "pour éviter les parcours de soins erratiques et renforcer l’égal accès aux soins dans tous les territoires, chaque région doit identifier sa « filière endométriose » regroupant l’ensemble des professionnels (de ville comme hospitaliers ; médecins généralistes, gynécologues, chirurgiens, sages-femmes, psychologues etc.) et associations de patientes ayant l’expertise de cette pathologie".

Aussi, sous l’égide du ministère, un groupe de travail national sera rapidement mis en place pour définir le contour de ces filières, d’ici l’été. Les ARS devront ensuite formaliser ces « filières endométriose », en lien avec les représentants des professionnels de santé et les associations spécialisées de patientes, d’ici la fin de l’année 2019.

 
Pour éviter les parcours de soins erratiques et renforcer l’égal accès aux soins dans tous les territoires, chaque région doit identifier sa « filière endométriose ».
 

Enfin, la prise en charge de la douleur et des troubles de la fertilité devront faire l’objet d’une vigilance particulière dans ces parcours.

Sensibiliser sur la maladie

En parallèle, pour mieux faire connaitre la maladie, en complément des campagnes d’information et de communication des associations, le service sanitaire des étudiants en santé sera mobilisé, dans le cadre des interventions sur la santé sexuelle, pour informer les élèves dans les collèges et les lycées sur la maladie et sensibiliser les futurs professionnels de santé.

La suite logique des dernières recommandations

Pour rappel, en janvier 2018, la Haute Autorité de Santé (HAS) et le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF) ont actualisé les recommandations relatives à la prise en charge de l’endométriose. Les précédentes dataient de 2006.

L'objectif du nouveau texte étant "de permettre à chaque femme de bénéficier d'un parcours de soins homogène, coordonné et optimal, avec comme facteur clé l'information des patientes », soulignait alors la HAS. Les recommandations sont consultables ici.

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....