Infirmier.e en pratique avancée : un nouveau métier est né !

Aude Lecrubier

Auteurs et déclarations

20 juillet 2018

Paris, France -- C’est officiel, le métier d’infirmier ou infirmière en pratique avancée (IPA) est devenu réalité. Deux décrets et trois arrêtés parus le 19 juillet précisent les domaines d'intervention et les activités de ce « super-infirmier », aux compétences élargies par rapport à celles de l'infirmier diplômé d'État, sa formation, les conditions de prise en charge des patients et les modalités de coopération entre l’IPA et le médecin[1,2,3,4,5].

Quels domaines d’activité ?

Les domaines d'intervention ouverts à l'exercice infirmier en pratique avancée sont les suivants :

- Pathologies chroniques stabilisées (AVC, artériopathies chroniques, cardiopathie, maladie coronaire, diabète de type 1 et diabète de type 2, insuffisance respiratoire chronique, maladie d'Alzheimer et autres démences, maladie de Parkinson, épilepsie) et prévention et polypathologies courantes en soins primaires ;

- Oncologie et hémato-oncologie ;

- Maladie rénale chronique, dialyse, transplantation rénale.

La santé mentale et la psychiatrie, prévues au départ, ont finalement été mises de côté.

En termes d’activités, l’IPA peut notamment conduire un entretien-patient, effectuer une anamnèse et procéder à un examen clinique, conduire toute activité d'orientation, d'éducation, de prévention ou de dépistage qu'il juge nécessaire, adapter le suivi du patient en fonction des résultats des actes techniques ou des examens complémentaires ou de l'environnement global du patient et prescrire et renouveler des médicaments et des dispositifs médicaux non soumis à prescription médicale obligatoire et certains examens de biologie médicale. Un arrêté dresse la liste de ces actes techniques et prescriptions que l'IPA peut effectuer lui-même.

Sous quelles conditions ?

L’IPA est autorisé à exercer en pratique avancée s'il obtient le diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée et justifie de trois années minimum d'exercice en équivalent temps plein de la profession d'infirmier. La formation est organisée en quatre semestres validés par l'obtention de 120 crédits européens (voir arrêté). Le diplôme sera délivré par plusieurs universités dès la rentrée 2018.

Le médecin garde un rôle de tutelle

Dans le premier décret, il est clairement stipulé que le médecin garde un rôle central et de tutelle. On peut lire : « il [l’IPA] participe à la prise en charge globale des patients dont le suivi lui est confié par un médecin […] » et aussi : « la conduite diagnostique et les choix thérapeutiques sont définis par ce médecin » ou « dans le respect du parcours de soins du patient coordonné par le médecin traitant mentionné à l'article L. 162-5-3 du code de la sécurité sociale, l'infirmier exerçant en pratique avancée apporte son expertise et participe, en collaboration avec l'ensemble des professionnels concourant à la prise en charge du patient, à l'organisation des parcours entre les soins de premier recours, les médecins spécialistes de premier ou deuxième recours et les établissements et services de santé ou médico-sociaux. » Enfin : « les résultats des interventions de l'infirmier exerçant en pratique avancée sont reportés dans le dossier médical et le médecin en est tenu informé».

 
Il [l’IPA] participe à la prise en charge globale des patients dont le suivi lui est confié par un médecin.
 

Quelles obligations envers le patient ?

Le décret indique que le médecin aura obligation d’informer le patient des modalités prévues de sa prise en charge par l'infirmier exerçant en pratique avancée. Il devra remplir et signer un document précisant notamment  la composition de l'équipe ; la fréquence à laquelle il souhaite revoir le patient en consultation ; le droit de refus par le patient d'être suivi par l'infirmier exerçant en pratique avancée sans conséquence sur sa prise en charge ; et les modalités garantissant le respect de la confidentialité des données personnelles du patient lors de leur transmission entre le médecin et l’IPA.

Après des mois de discussions parfois tendues, le statut d’IPA a finalement vu le jour. Reste maintenant à préciser les modalités tarifaires de ce nouveau métier.

 

 

 

 

 

Commenter

3090D553-9492-4563-8681-AD288FA52ACE
Les commentaires peuvent être sujets à modération. Veuillez consulter les Conditions d'utilisation du forum.

Traitement....